1. / Alimentation

Etiquetage alimentaire : pétition pour une meilleure information nutritionnelle

Comment savoir si un produit alimentaire est bon ou mauvais pour la santé ? Pour une meilleure information nutritionnelle, des acteurs de la prévention, sociétés savantes médicales, associations de consommateurs et associations de malades, revendiquent la mise en place d'un étiquetage simple et compréhensible - une échelle nutritionnelle sous forme de code couleur - sur les emballages des aliments. 

Rédigé le

Etiquetage alimentaire : pétition pour une meilleure information nutritionnelle
Les codes nutritionnels aideraient le consommateur à ''orienter leurs choix'' (Photo : ©anyaberkut - Fotolia.com)

"Les politiques publiques doivent chercher à améliorer non seulement les déterminants individuels des comportements alimentaires et de la pratique d'activité physique, mais aussi leurs déterminants environnementaux et en particulier l'information du consommateur sur la qualité nutritionelle". Adressant une pétition au Premier ministre le 5 mai 2014, les signataires veulent la mise en place d'une "échelle de qualité nutritionnelle, simple, intuitive et compréhensible" sur la face avant des emballages alimentaires

Code couleur et choix diététique

Le but de cet étiquetage simplifié est d'aider le consommateur à "orienter ses choix" en rayon, et de "mettre en pratique la recommandation Evitez de manger trop gras, trop salé, trop sucré". En ayant l'assurance d'acheter des produits vus comme "sains" aux yeux des spécialistes de la Santé, l'acheteur gagnerait aussi en temps et l'offre serait améliorée.

Ce modèle des cinq couleurs, présenté par le Pr Serge Hercberg* est accompagné d'un score global de qualité nutritionnelle, et serait ainsi affiché sur le devant du produit. La pétition rappelle que cette mesure, pour le moins drastique, doit être vue comme "un signal fort de la volonté de l'ensemble des parties prenantes et viendra en complément des autres actions de la santé publique de la partie nutrition de la stratégie nationale de santé."

Serge Hercberg est le président du Programme National Nutrition Santé (PNNS) pour lequel les associations veulent voir ce nouveau système informatif mis en place.

En vue du PNNS 4 en 2015, les signataires espèrent enfin faire plier le ministère et voir cette révolution de l'étiquetage alimentaire colorer les rayons de supermarchés.

* Serge Hercberg est auteur du rapport "Propositions pour un nouvel élan de la politique nutritionnelle française de santé publique", dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé.

VOIR AUSSI :