1. / Alimentation

Alimentation des seniors : l'appétit diminue-t-il avec l'âge ?

Est-il vrai que les seniors ont moins besoin de manger ? L'appétit diminue-t-il avec l'âge ?

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation des seniors : l'appétit diminue-t-il avec l'âge ?

Les réponses avec le Dr Monique Ferry, gériatre nutritionniste, et avec le Dr Sophie Moulias, gériatre :

"Les seniors n'ont pas moins besoin de manger, c'est totalement faux. Il n'y a pas d'âge où il est nécessaire de moins manger, il est peut-être nécessaire de mieux manger en qualitatif. L'apport protéiné qui est souvent restreint chez les personnes âgées doit notamment être maintenu à un haut niveau. Les personnes âgées ont aussi besoin de leurs muscles et les muscles ont besoin de protéines pour être en forme."

"L'appétit se modifie avec l'âge mais le fait que l'on ait moins besoin de manger c'est faux, au contraire on a besoin de manger plus et mieux. En fait les besoins ne sont pas diminués bien au contraire, et le prix d'un pas en avant est plus cher quand on est âgé que quand on est plus jeune. Quand on a les apports nutritionnels conseillés, on augmente les besoins énergétiques des personnes âgées de plus de 75 ans car contrairement à tout ce que l'on raconte, il ne faut pas les diminuer.

"Enormément de personnes mangent insuffisamment parce qu'elles ont une activité de "jeunes" et en particulier de sport et elles ne mangent pas suffisamment par rapport à leurs besoins."

"Le goût change avec l'âge. Souvent il y a encore la sensation de faim. On perd plus vite la sensation de soif que la sensation de faim donc souvent les personnes âgées ne boivent pas assez. En revanche, on s'alimente de façon différente parce que les papilles changent dans la bouche, elles changent avec l'avancée en âge, elles changent aussi avec les médicaments qu'on prend et plus on est âgé, plus on a un risque de prendre des médicaments. Les médicaments cardiovasculaires, en particulier, modifient les goûts dans la bouche (médicaments contre l'hypertension artérielle, médicaments contre les problèmes cardiaques…). Et la maladie quand elle survient, la rareté de la salive ou quand on a des appareils dentaires ou les infections… tout ce qui touche la bouche modifie aussi le goût dans la bouche.

"La convivialité a aussi un impact. En France, on a un partage de la bonne chère qui fait partie de notre plaisir. Et quand on le perd, on est un peu handicapé au niveau de l'alimentation. Il faut donc remettre la convivialité quel que soit l'âge."

"La modification du goût qui survient avec l'âge est aggravée par la monotonie de l'alimentation. Plus vous mangez de manière monotone, moins vous stimulez le goût. Et les bourgeons du goût sont remplacés tous les dix à douze jours. Si on les remplace en période de carence ou pendant les périodes où on mange moins bien, on a un moins bon goût. Donc la monotonie alimentaire et la solitude en particulier, est importante pour éviter de diminuer le goût davantage donc il faut relever les plats."

Sponsorisé par Ligatus