1. / Alimentation

60 millions de consommateurs alerte sur la présence de certaines substances présentes dans le pain

La revue 60 Millions de consommateurs a alerté jeudi 24 janvier sur la présence dans certains pains d’additifs,  de résidus de pesticides ou encore de mycotoxines.

Rédigé le

60 millions de consommateurs alerte sur la présence de certaines substances présentes dans le pain
Des traditionnelles baguettes au pain de mie, en passant par les meules, les pains boules ou encore les sans gluten, le magazine a testé au total 65 références, quel que soit leur lieu de vente.

Matin, midi, comme soir, le pain est un des aliments phares de la gastronomie française. Pourtant, il pourrait contenir certaines substances controversées, dans des quantités respectant cependant les limites réglementaires.

Pain de mie, meule, baguette : tous les pains étudiés

Des traditionnelles baguettes au pain de mie, en passant par les meules, les pains boules ou encore les sans gluten, le magazine a testé au total 65 références, quel que soit leur lieu de vente. La revue constate avant tout que les différences, pour la plupart des produits, qu’ils soient achetés en boulangerie, en supermarché, ou en franchise, sont ”quasi inexistantes”.

Pesticides, mycotoxines, additifs

"Plus de la moitié" présente des résidus de pesticides. Ceux-ci ont pu être quantifiés dans 14 pains différents, en particulier dans des pains de mie et des pains complets. Certaines des substances retrouvées sont "reconnues comme des perturbateurs endocriniens ou suspectées de l'être", souligne 60 Millions de consommateurs, qui a précisé n'avoir relevé "aucun dépassement de seuil réglementaire" de ces perturbateurs. Des mycotoxines ont également été détectées, au-delà des seuils réglementaires pour deux pains. Dans les pains spéciaux, intégrant différents types de farines, graines ou céréales, 60 Millions de consommateurs pointe du doigt la quantité "bien plus élevée" d'additifs. Autorisés, ils sont néanmoins "soupçonnés d'entraîner des effets secondaires", "à partir d'une certaine quantité ingérée".

Trop de sel

Dernier ingrédient critiqué : le sel, présent en trop grande quantité dans l'ensemble des produits testés et en particulier dans les baguettes. La revue estime qu'il "serait grand temps que l'on fixe son taux réglementairement". Certains des pains couvrent à eux seuls un quart de nos besoins quotidiens en sel. La quantité maximale de sel quotidienne recommandée par l’OMS est de cinq grammes par jour. Consommé en excès, il peut entraîner une hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus