Sérum physiologique ou antiseptique ? Attention à la confusion des dosettes !

Hygiène des yeux et du nez, antibactériens... L'usage de solutions en dosette (unidoses) peut parfois prêter à confusion. Des erreurs qui touchent principalement les enfants et qui peuvent entraîner des effets indésirables parfois graves. 

Rédigé le

Sérum physiologique ou antiseptique ? Attention à la confusion des dosettes !

Plus les dosettes se ressemblent et plus elles sont susceptibles d'être source d'erreurs. De nombreuses solutions d'hygiène et de soins, souvent incolores, sont présentées sous forme d'unidoses en plastique : le sérum physiologique (lavage des yeux et du nez), les médicaments (eau oxygénée, acide borique, collyre pour les yeux), les produits de lavage pour lentilles, les savons ou les désinfectants pour la peau comme la chlorhexidine.

Une campagne qui cible les produits de soin du quotidien

L'Agence nationale du médicament (ANSM) lance le 24 novembre sa première campagne de sensibilisation sur le danger des dosettes. Entre 1985 et 2013, l'ANMS a reçu plus de 600 signalements d'erreurs, dont la moitié sont comprises entre 2011 et 2013. En première place des victimes : les nourrissons, qui représentent 42% des accidents ; 20% sont des enfants (plus de 2 ans) et 4% des nouveau-nés (moins de 1 mois). Des intoxications très majoritairement causées à la maison, par un parent.

La campagne, sous forme d'affichettes de prévention, rappelle que la majorité des accidents (64%) découle principalement d'une confusion entre le sérum physiologique et la chlorhexidine. Une erreur qui peut entraîner des convulsions chez les enfants les plus jeunes. Dans 17% des accidents, les conséquences sont graves, même si un seul décès a été rapporté à l'ANSM.

En 2006, des dosettes d'hygiène intime avaient été retirées de la vente suite à plusieurs cas de confusions avec du sérum physiologique. Les nouveaux-nés intoxiqués aveint été atteints de détresse respiratoire sévère.

Quatre conseils simples pour éviter les confusions :

  • lire attentivement l'étiquette et toujours vérifier les modes d'administration du produit ;
  • conserver les dosettes dans leur boîte d'origine, tenue hors de la portée et de la vue des enfants ;
  • ne pas ranger au même endroit les solutions de lavage des yeux et du nez (sérum physiologique) et les antibactériens (chlorhexidine) ;
  • toujours jeter la dose après l'utilisation, même si elle n'est pas terminée. Une dosette est à usage unique.

D'autres mesures sont à l'étude, pour notamment adapter la forme et la couleur de chaque dosette selon sa fonction. Les solutions pourraient être elle-même colorées, pour permettre d'identifier le produit en un seul coup d'œil.

Sponsorisé par Ligatus