Le thermomètre dans la peau

Ultrasouple et précis. Il épouse parfaitement votre peau, s'applique aussi facilement qu'un tatouage temporaire et ne provoque aucune gêne. Il s'agit d'un... thermomètre. C'est la surprenante innovation réalisée par des chercheurs autrichiens, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Materials.

Rédigé le

Le thermomètre dans la peau
Le thermomètre dans la peau

Ce nouveau type de capteur, d'une épaisseur de seulement 50 nanomètres, se présente sous la forme d'un circuit électronique de moins de 2 cm de côté, composé de senseurs et résistances miniaturisés déposés sur du silicone microperforé, aussi élastique que la peau humaine.

Non invasif et ne provoquant pas de transpiration, il permet au patient de ne ressentir aucune gêne et aux mesures de s'effectuer en toutes circonstances, même lorsqu'il bouge.

Avec ce prototype, les chercheurs rapportent avoir effectué des mesures au millième de degré près, une performance "aussi précise que les caméras infrarouges les plus sophistiquées", soulignent-ils dans leur étude, publiée le 15 septembre 2013, dans la revue Nature Materials.

En outre, leur invention a pu mesurer le taux d'hydratation de la peau et pourrait être, selon eux, facilement adaptée pour servir dans la surveillance du débit des transfusions de sang ou détecter des inflammations dans les tissus.

Les procédés utilisés dans ce capteur "pourraient déboucher sur de nouvelles approches médicales", notamment pour fournir des "données cliniques de qualité en temps réel", écrivent ses concepteurs.

Source : Ultrathin conformal devices for precise and continuous thermal characterization of human skin, Nature Materials(2013), doi:10.1038/nmat3755