Gynécologie après 40 ans : la pilule déconseillée ?

Pourquoi la prise de pilule est-elle déconseillée après 40 ans ? Quels sont les risques ?

Rédigé le , mis à jour le

Gynécologie après 40 ans : la pilule déconseillée ?

Les réponses avec le Dr Alain Tamborini, gynécologue :

"Il y a une vingtaine d'années, on disait qu'il fallait arrêter la pilule après 40 ans. On est revenu sur ce dogme parce qu'on s'est dit pourquoi 40 ans et pourquoi pas 41 ans. Donc aujourd'hui, je crois qu'on est à peu près tous d'accord pour dire que chez une femme qui ne fume pas, qui supporte bien la pilule, sans hypertension et avec un bilan biologique normal, on peut poursuivre la pilule après 40 ans et pratiquement jusqu'à 50 ans.

"On peut donc continuer la pilule œstroprogestative à conditions que tous les paramètres de surveillance permettent de ne pas prendre de risques vasculaires et surtout chez une femme qui ne fume pas.

"Je dois dire une chose. J'ai un certain nombre de patientes de 40 à 45 ans qui n'ont pas de rapports sexuels et qui souhaitent poursuivre la pilule pour plus de confort.

"Les règles sous pilule sont à dates fixe, que l'on peut déplacer, peu douloureuses, peu abondantes. Ces femmes refusent donc l'arrêt de la pilule pour raison d'activités sociales."

En savoir plus :

 

Sponsorisé par Ligatus