Des gélules pour faciliter la transplantation fécale

Les selles humaines peuvent restaurer les flores intestinales abimées. Pourtant les méthodes de transplantation restent inconfortables et difficiles à mettre en œuvre. Une gélule composée de matière fécale humaine pourrait bien changer la donne.

Rédigé le , mis à jour le

Des gélules pour faciliter la transplantation fécale
Des gélules pour faciliter la transplantation fécale

Surprenant, un nouveau traitement antibactérien consiste à avaler des gélules composées de selles humaines… Ces capsules, de quelques centimètres de longueur, renferment des excréments congelés qui soignent les infections dues à la bactérie Clostridium difficile. Un germe pathogène qui se loge dans les intestins affaiblis, à la suite d'un traitement antibiotique ou un immunosuppresseur, par exemple. Il détruit alors la flore intestinale, provoquant de fortes diarrhées et pouvant même entrainer la mort.

Selon la revue Science, 14.000 Américains meurent chaque année d'une infection à C. difficile, rendant la bactérie trois fois plus létale que le staphylocoque doré… Et la létalité de la bactérie ne fait que croître d'année en année. Selon l'institut Pasteur, elle a augmenté de 400% entre 2000 et 2007.

La matière fécale : un remède contre une bactérie qui mute

Les traitements antibiotiques contre Clostridium difficile ne sont que peu efficaces : la bactérie mute sans cesse pour donner des souches de plus en plus virulentes. Une seule solution alors pour restaurer la flore intestinale abîmée : la transplantation de matière fécale.

Provenant d'un donneur sain, ce cocktail de bonnes bactéries répare l'intestin, éliminant ainsi C. difficile. Jusqu'alors, ce transplant était majoritairement administré par coloscopie via un tube. La matière fécale devait par ailleurs être totalement fraîche, prélevée maximum six heures avant. Cette méthode, bien qu'elle ait fait ses preuves, reste donc inconfortable pour le patient. C'est en réponse à cette gêne que le Dr Elisabeth Hohmann et son équipe du Massachussetts Central Hospital ont développé un nouveau mode d'administration : les gélules. 

Des gélules efficaces à 90%

Vingt patients, infectés par C. difficile et résistants aux traitements antibiotiques ou récidivants, ont avalé quinze gélules fécales sur deux jours. Passé ce délai, ils étaient déjà quatorze à ne plus présenter de diarrhées. Pour les autres, le traitement a été poursuivi sur six mois, à l'issue desquels 90% étaient guéris, sans récidives.

La matière fécale, congelée à -80 °C, provenait de donneurs sains âgés de 18 à 50 ans. Un traitement simple à prendre donc, mais aussi facilement préparable à l'avance. Néanmoins, le Dr Hohmann précise que sont travail devrait être reproduit sur un plus grand échantillon de malades, en administrant des placebos, pour confirmer ses résultats. 

Source : Oral, Capsulized, Frozen Fecal Microbiota Transplantation for Relapsing Clostridium difficile Infection. Ilan Youngster, George H. Russell, Christina Pindar, Tomer Ziv-Baran, Jenny Sauk, Elizabeth L. Hohmann. JAMA Octobre 2014. DOI : 10.1001/jama.2014.13875 

VOIR AUSSI