Cauchemars répétés : un signe avant-coureur de démence ?

Les cauchemars incessants peuvent-ils être le signe avant-coureur d'une démence ?

Rédigé le , mis à jour le

Cauchemars répétés : un signe avant-coureur de démence ?

Les réponses avec le Pr Isabelle Arnulf, neurologue et directrice de l'unité des pathologies du sommeil à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière :

"Oui, les cauchemars incessants peuvent être le signe avant-coureur d'une démence. Il s'agit de cauchemars où on crie, où on est attaqué par des animaux et agressé… Il faut surtout faire attention si on crie dans le lit et si on tombe du lit. Les déments (sauf démence d'Alzheimer) font beaucoup de cauchemars, les parkinsoniens en font également beaucoup.

"Pour de jeunes personnes qui font beaucoup de cauchemars et qui sont un peu dépressifs, cela peut être annonciateur de risque de suicide. Il est donc important d'un point de vue psychiatrique de tenir compte de cauchemars répétés dans la prise en charge d'un malade dépressif."

En savoir plus sur les rêves et les cauchemars

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus