Allergie au chat : vers un traitement ?

Les allergiques au chat vivent peut-être leurs derniers instants de calvaire au contact de l'animal. Des chercheurs de l'université de Cambridge affirment avoir découvert l'origine de cette hypersensibilité. En cause : les sécrétions de l'animal.

Rédigé le

Allergie au chat : vers un traitement ?
Allergie au chat : vers un traitement ?

Démangeaisons, éternuements, yeux qui piquent : la rencontre avec un chat pour les allergiques n'est pas toujours de tout repos. Et bien, le mystère des origines de cette hypersensibilité semble avoir été résolu. C'est le résultat des travaux menés par des chercheurs de l'université de Cambridge, parus dans la revue Journal of Immunology. Les scientifiques anglais ont mis fin aux idées reçues. Selon l'étude, les poils de chat ne sont pas la cause des réactions allergiques. C'est une toxine bactérienne nommée lipopolysaccharide ou "LPS". Une substance qui est présente dans la salive, l'urine, et plus particulièrement dans les peaux mortes que les chats perdent tout au long de la journée.

Cette toxine agit de la façon suivante. Elle active un récepteur immunitaire de l'homme, appelé TLR4, qui à son contact provoque des réactions allergiques.

Cette découverte redonne un espoir aux allergiques. Les chercheurs envisagent déjà de développer un médicament. Ils rappellent par ailleurs que des molécules capables de bloquer les récepteurs TLR4 sont encore à l'étape de l'essai clinique.

Enfin, les allergiques aux chiens pourront aussi espérer bénéficier d'un tel traitement car dans leur cas, c'est la protéine allergène contenue dans les pellicules de chiens, nommée "Can f6", qui active le récepteur TLR4.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :