1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels
  3. / Troubles de l'érection

Les troubles de l'érection

Dysfonctionnement érectile, pannes sexuelles, troubles de l'érection....autant de termes qui correspondent à une difficulté ou une impossibilité complète d'avoir ou de maintenir une érection suffisante permettant d'obtenir des rapports sexuels satisfaisants et une pénétration durable avec une partenaire. Cette anomalie peut-être minime ou devenir plus régulière voire même permanente dans certains cas. Vivre une sexualité harmonieuse permet de s'épanouir et de se sentir bien dans sa peau, hors ce sujet reste encore tabou pour beaucoup d'hommes.

Rédigé le , mis à jour le

Les troubles de l'érection
Les troubles de l'érection
Sommaire

Les réponses du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue, ch@t du 3 mai 2010

  • Mon petit copain de 24 ans n'arrive pas à avoir deux rapports de suite, il n'éjacule pas la deuxième fois. Est-ce qu'une petite pilule bleue pourrait l'aider ?

Ce n'est pas le but, l'objectif du 2ème rapport c'est d'avoir une 2ème érection et non pas une 2ème éjaculation.

C'est possible, encore faut-il que les deux partenaires acceptent de "jouer ensemble" malgré l'absence d'érection.

  • J'ai un problème d'éjaculation précoce et mes rapports avec ma femme s'en ressentent, que faire pour y remédier ? Est-ce que le Viagra® peut m'aider ?

Le Viagra® n'est pas fait pour ça. L'éjaculation précoce se traite bien par certains antidépresseurs et certains anesthésiants à mettre sur la couronne du gland.

  • Depuis 7 mois j'ai été opéré d'un cancer de la prostate et subi une prostatectomie totale avec curetage. Depuis aucune érection et incontinence urinaire. 14 injections de prostaglandine E1 1 par semaine et les résultats sont négatifs. Pensez-vous que l'espérance peut encore sauver la situation ?

Oui l'espérance peut sauver la situation, le protocole classique est de faire de petites piqûres dans la verge pour oxygéner les corps caverneux et par la suite les érections peuvent revenir mais ça demande parfois de nombreux mois.

  • J'ai 65 ans. Je suis diabétique. Je prends des médicaments pour ma tension et du clopidogrel. Pour l'instant j'arrive à avoir une érection presque normale. Si je prends du Cialis® pour essayer quelques fois, serai-je dépendant de celui-ci pour mes érections ?

Quand on est diabétique, le meilleur moyen c'est d'équilibrer le diabète puis de prendre des médicaments comme Cialis®, Viagra®, Levitra®. C'est parce que cela marchera bien que vous serez moins dépendant.

  • Pour un homme en bonne santé âgé de plus de 60 ans, le Viagra® a t-il des effets néfastes ? Peut-on en prendre en permanence pendant plusieurs années ?

Non, la plupart du temps le produit est bien toléré et vous pouvez en prendre plusieurs années s'il le faut.

Pour avoir du Viagra®, il faut consulter son médecin et donc en discuter avec lui.

  • Peut-on prendre du Viagra® ou autre malgré de l'hypertension soignée (candésartan et cilexetil) et une opération récente (anévrisme de l'aorte abdominale supérieure à 60 ans) car les érections sont très molles et la pénétration est pratiquement impossible ?

Il me paraitrait logique dans votre cas de faire un test aux injections (dans la verge) en même temps qu'un doppler de la verge et cela vous aidera à retrouver des érections plus fermes.

  • Après une période assez longue sans relation, j'ai repris mais je ne sais pour quelle raison, en présence de ma compagne je ne parviens pas toujours à entrer en érection et surtout à jouir. Curieusement, seul j'y arrive sans problème. Est-ce dû à un problème physique ou psy ?

Tant mieux que vous y arriviez seul mais avec votre partenaire, pour le moment, il parait logique d'utiliser des médicaments inducteurs d'érection. La fonction crée l'organe.

  • Tout allait bien, puis échec amoureux, depuis 6 ans j'ai des problèmes d'érection et parfois d'éjaculation précoce. Le sildénafil peut-il m'aider ?

Oui, il peut vous aider et même peut-être retarder un peu l'éjaculation (dans 1/3 des cas).

  • Est-ce que la chute des PSA de 140 à 7 est due au traitement du cancer par hormonothérapie ou par une reprise des rapports sexuels ?

C'est due à l'hormonothérapie.

  • J'ai subi une prostatectomie en mars 2009 puis une injection le 30/05/2009. Entre les 2, les piqûres d'alprostadil même très faibles provoquaient une érection forte et longue (3h) après plus rien. Si les nerfs érectiles ont été lésés, le Viagra® peut-il marcher ?

A priori dans ce que vous racontez, il ne semble pas que les nerfs érectiles aient été lésés, le sildénafil peut peut-être marcher mais c'est surtout l'alprostadil qui peut fonctionner.

  • Le finastéride agit-il vraiment sur la libido, j'ai rarement envie de rapport ?

Ca peut freiner un peu la libido.

  • Je n'ai d'érection de qualité et durable qu'avec une forte stimulation manuelle, sans cela, elle disparaît vite. Est-ce une bonne indication et pour quel type de médicament ?

Les médicaments comme Cialis®, Viagra®, Levitra® peuvent vous aider à avoir des érections qui viennent plus facilement mais surtout qui tiennent même avec moins de stimulation.

  • Peut-on avoir confiance dans les produits proposés sur le net par les parapharmacies ? Les prix garantissent-ils la qualité des produits et quels sont les sites les plus véridiques ?

Les produits vendus sur le net sont souvent de la contrefaçon, ils sont donc à déconseiller fortement, on ne sait pas ce qu'il y a dedans.

  • Quelle durée d'action pour le Viagra® ?

Le Viagra® dure en moyenne 6 à 15 heures (pas 15 h d'érection !)

  • J'ai pris de la yohimbine (3 fois/jour), effet néant, passé à l'injection d'alprostadil 20 mg, résultat insuffisant, l'urologue me propose une prothèse hydraulique à 2 ou 3 composants, quels sont les avantages et inconvénients ? Y a t-il des regrets et que se passe t-il par la suite (problème coronarien 3 stents) ?

La prothèse hydraulique me parait excessive parce que ça donnera que des érections artificielles. Le mieux serait de voir quel type de produit on peut vous injecter, Edex® plus un autre produit peut augmenter l'efficacité de ce produit.

  • Est-ce que l'alcool peut diminuer l'effet du Viagra® ?

Oui mais le Viagra® met plus de temps à réagir.

  • J'ai 39 ans, pas de soucis d'érection mais après un rapport de 40 minutes minimum, pas d'érection après car souvent il faut quelques fois plus d'une heure pour une autre éjaculation, y a t-il quelque chose à faire ?

C'est logique car quand il y a eu un premier rapport avec éjaculation, le deuxième peut tarder à venir, il ne faut pas chercher à éjaculer à chaque fois quand le rapport a lieu dans l'immédiateté.

  • Sur Internet, beaucoup de sites proposent du Viagra® à 1$ la pilule, est-ce contrôlé ?

Non ce n'est pas contrôlé et il est probable que ce ne soit pas du Viagra®.

  • Serait-il possible d'atténuer les douleurs que me déclenchent ces piqûres ?

Il faut voir des angiologues-andrologues qui peuvent faire un mélange de produits pour réduire la douleur.

  • Traité pour dépression par antidépresseur et anxiolytique, j'ai eu des problèmes d'érection qui perdurent. Mon psy m'a prescrit du tadalafil et je n'arrive pas à le prendre...et j'aime mon épouse.

C'est dommage que vous ne preniez pas le tadalafil car ce serait une vraie aide pour vous.

  • Que sont Caverject® et Edex® ?

Ce sont des vasodilatateurs que l'on injecte dans la verge et qui donnent de bonnes érections

  • A quand des génériques ?

Probablement dans 2 à 3 ans puisque le Viagra® va être "générique".

Le but du poppers est de donner une sensation de flash dans la tête et non pas d'avoir une érection, mais attention, les poppers sont complètement contre-indiqués quand on les prend dans la même période que le Cialis®, Viagra®, etc.

  • Est-ce qu'il y a des effets secondaires avec le Cialis® ?

Oui, il peut y avoir des douleurs du bas du dos, parfois des douleurs de digestion et enfin plus rarement des sensations de bouffées de chaleur.

  • Peut-on devenir dépendant du Cialis® ?

Oui psychologiquement mais aussi la réussite répétitive peut redonner confiance, ce qui réduit la dépendance.

  • Faut-t-il absolument une ordonnance pour avoir du Viagra® ?

Oui, c'est indispensable.

  • L'âge est-il un obstacle pour l'érection ?

Il faut plus de temps pour avoir une érection, c'est pour ça que ces médicaments ont changé la vie de beaucoup d'hommes et beaucoup de couples.

  • Est-ce que la piqûre de leuproréline ou d'acétate de cyprotérone réduit l'éjaculation avec sperme ?

Oui c'est une antihormone mâle donc il y a moins d'éjaculation.

  • 69 ans, en bonne santé, le Cialis® 20 mg me donne des palpitations, est-ce normal ?

A priori non, sauf si vous êtes anxieux de le prendre, vous pourriez essayer 1/2 comprimé au début pour voir quels effets cela vous fait.

  • Suite aux injections : violent priapisme. Aïe aie aie...

Il faut voir avec le médecin qui vous a prescrit cela, comment équilibrer les doses à injecter.

  • Quelles sont les différences entre les 3 produits sur autre chose que la durée d'action ?

Ils sont tous les 3 efficaces c'est souvent la durée d'action qui est mise en avant ou bien la sensation d'efficacité est plus grande, c'est pour ça que certains hommes préfèrent le Viagra®, d'autres le Cialis® d'autres enfin le Levitra®.

Ca peut être les deux, avec l'âge quand des problèmes viennent se rajouter, l'érection tient moins bien.

  • Peut-on prendre du Cialis® avec un traitement pour l'hypertension ? Stable à 13.8 ?

Oui bien sûr c'est même souvent dans ces cas là que cela marche bien.

  • J'ai tout essayé Viagra®, Levitra®, Cialis®, piqûres, rien ne fonctionne que pensez-vous de la prothèse ?

Ca peut-être une aide quand on a fait plusieurs essais avec des injections intra-caverneuses de produits de dosage différents.

Si dans vos traitements il n'y a pas de dérivés nitrés (trinitrines), vous pouvez prendre ces médicaments là mais dans le doute n'hésitez pas à demander l'avis de votre cardiologue. Tout ça après 6 mois au moins.

  • Peut-on prendre un jour du Viagra® puis un autre jour du Cialis® ?

Ou,i il n'y a pas de contre-indication.

Les réponses du Dr René Yiou, urologue, ch@t du 3 mai 2010

  • Est-il possible d'alterner Levitra® et Cialis® ?

Oui mais il ne faut pas prendre plus d'une pilule par jour.

  • Après avoir pris du Levitra® 1/2 20mg, il m'arrive d'avoir mal à la tête, est-ce normal ? Avec le Cialis® c'était pire.

C'est l'un des effets secondaires de ces médicaments; avec le temps, cela devrait s'atténuer

  • Quels sont les dosages moyens, car on a parlé dans l'émission de 2.5 mg à 20 mg de Levitra® ? Faut-il faire des tests pour évaluer la dose minimale efficace ?

Il existe du Levitra® 10 et 20, il faut prendre la dose minimale efficace sachant que les comprimés peuvent être coupés en deux. Le Levitra® 10 est suffisant pour la majorité des gens si il n'y a pas de pathologie sous-jacente à l'origine de la dysfonction érecile (ex : diabète, chirurgie prostatique...)

  • Peut-on prendre du Viagra® sans risque à 71 ans, malgré de l'hypertension, et une opération pour un anévrisme de l'aorte abdominale (car les érections sont très molles et ne permettent pas de pénétration) ?

L'âge n'est pas une contre-indication à la prise de Viagra®, ce qui est une contre-indication au Viagra® c'est l'impossibilité de faire un effort physique suffisant pour avoir des rapports sexuels (ex: monter deux étages à pieds) ou la prise de certains médicaments comme les dérivés nitrés pour une maladie cardiaque. En cas de doute avec l'interaction médicamenteuse, il faut demander à votre cardiologue. Lorsqu'il existe une pathologie vasculaire l'utilisation d'injection intra-caverneuse de prostaglandine est aussi indiquée et donne de bons résultats. De plus ce médicament est pris en charge par la sécurité sociale en cas de dysfonction érectile "organique".

  • Comment peut-on faire pour avoir du Cialis® ou Viagra® sans ordonnance ?

Fortement déconseillé.

  • Est-ce que le Viagra® fonctionne automatiquement ou il faut une stimulation pour avoir un rapport sexuel ?

Le Viagra® est un "facilitateur" de l'érection, il faut être stimulé pour que cela marche.

Non, mais le risque d'avoir un trouble de l'érection est plus important, car l'HTA peut abimer les artères péniennes et les traitement de l'HTA peuvent entrainer des troubles de l'érection.

  • J'ai lu récemment que les médicaments utilisés pour favoriser une érection chez les hommes pouvaient être également être utilisés par les femmes. Dans l'affirmative, quels effets peuvent-elles en attendre exactement ?

Il y a effectivement des études en cours pour ces traitements des troubles de l'érection testés chez la femme mais cela reste du ressort de la recherche clinique et ne peut être préconisé en pratique courante.

  • Mon urologue m'a prescrit du Viagra® alors que je consultais pour obtenir une ordonnance visant à évaluer le taux de testostérone libre. Ne devrait-on pas commencer par ce bilan ? 

S'il y a des signes de déficit en testostérone (baisse de la libido, irritabilité, prise de poids...), il faut faire un dosage de la testostéronemie biodisponible le matin.

  • Des relations sexuelles plus fréquentes peuvent-elles aider à faire descendre plus rapidement les PSA ? Sous -entendu, sont-elles une aide supplémentaire au traitement du cancer de la prostate ?

Non.

  • A quoi est due la baisse de testostérone ? Age, médicaments pour angine de poitrine ou autre ?

L'âge est la première cause, cela s'appelle l'andropause ; les médicaments pour l'angine de poitrine le sont pas.

  • J'ai 43 ans et j'ai des troubles de l'érection (j'ai un traitement pour l'HTA et pour le cœur suite à une crise cardiaque). En deux mots Cialis® ça marche super bien, mais le prix est honteux : 120 euros la boite de 8, et pourtant j'en ai besoin ! A quand le générique ?

Toutes les pharmacies ne font pas le même prix, c'est malheureusement un problème pour beaucoup de patients... il vaut donc mieux voir le prix dans d'autres pharmacie et ne pas oublier que les comprimés sont sécables; par ailleurs, les injections intracaverneuses peuvent être remboursée dans certaines pathologies organiques.

  • Peut-on prendre du Viagra® plus une injection d'Edex® 20 ?

Oui si le Viagra® seul est inefficace.

  • Existe t-il autre chose que les injections de testostérone (comprimés etc.) ?

Il existe des formes quotidienne en patch ou en gel à appliquer sur la peau mais ces formes ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, il existe aussi des formes injectables tous les 3 mois.

  • Cet aspect vasodilatateur du Viagra®, peut-on le trouver dans des plantes ? Des aliments ? Même si l'effet est à moins important.

La yohimbine est moins chère mais moins efficace.

  • Les bouffées de chaleur chez un homme sont-elles dues au traitement par hormonothérapie ou par l'andropause ?

Les deux.

  • Suite a une prostatectomie il y a 3 ans mon mari a toujours des difficultés pour avoir des érections, il n'y a apparemment pas de souci d'ordre chirurgical, il prend du tadalafil mais n'est pas satisfait totalement de ses érections - on va dire-un peu molles et de courte durée malgré tout. Que faire ?

Dans ce cadre précis, les injections intracaverneuses sont probablement le meilleur traitement.

  • Le cannabis, l'alcool et le tabac provoquent des problèmes d'érection, de quelle façon ? Est-ce durablement, même lorsqu'on a par exemple arrêté de fumer depuis une semaine ?

Le tabac par atteinte des artères destinées au pénis (de la même manière que le tabac obstrue les artères coronaires).

  • J'ai 59 ans. Opéré il y a 3 ans, d'une prostatectomie radicale sans que les nerfs aient été touchés. Depuis je n'ai plus d'érections. Puis-je encore espérer retrouver des érections normales sans l'aide de piqûres ou de médicaments ?

Il peut y avoir une récupération jusqu'à 4 ans après la prostatectomie, mais il est impératif d'avoir un traitement qui "marche" pour favoriser la récupération d'érections spontanées.

Oui.

  • La libido, la tête et la mécanique me semble liées et la peur de la panne inhibe t-elle la libido ? Le médicament redonne t-il confiance en soi ?

Oui pour les 2.

  • J'ai tout essayé comprimés plus injections, rien n'y fait, j'opte pour la prothèse rigide. Seul problème, érection permanente. Qui a le même problème que moi et qui peut m'en parler ?

Il existe maintenant des prothèses gonflables "3 pièces" qui sont beaucoup plus physiologiques car elle permettent d'alterner érection/flacidité. Les prothèses rigides permanentes ne sont plus indiquées que dans des cas extrêmement rares (ex: patient ne pouvant se servir de ses mains).

  • Chaque injection dans la verge ne se fait que dans un des 2 corps caverneux. Si cela est vrai est-ce suffisant ?

Il y a des communications entre les deux corps caverneux, il faut bien masser la verge après chaque injection.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Questions/réponses :

 

Ailleurs sur le web :

 

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24