1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels
  3. / Ejaculation précoce

Le premier médicament contre l'éjaculation précoce est arrivé

Enfin du neuf dans la prise en charge de l'éjaculation prématurée. Un médicament spécifique est désormais disponible dans les pharmacies françaises. De quoi améliorer la sexualité des 30% d'hommes concernés mais également leurs relations conjugales…

Rédigé le

Le premier médicament contre l'éjaculation précoce est arrivé

L'éjaculation précoce correspond à une incapacité à gérer son excitation sexuelle, ce qui conduit à éjaculer prématurément, parfois même avant la pénétration. Le retentissement sur la confiance en soi est majeur, tout comme sur le couple puisque la partenaire n'a pas l'occasion d'obtenir un orgasme.

Dapoxétine et thérapie, c'est mieux !

Une étude publiée en juin 2015 dans le Journal of Sexual Medicine a montré une efficacité supérieure de la dapoxétine associée à la thérapie comportementale, au médicament pris seul, dans la prise en charge de l'éjaculation prématurée primaire (qui survient depuis le début de la vie sexuelle ou presque). 50 hommes âgés de 18 à 70 ans, 24 semaines. Une moitié prenait uniquement 30 mg de dapoxétine 2 à 3 heures avant le rapport sexuel ; l'autre moitié prenait le médicament et suivait une thérapie comportementale comportant des conseils sur les méthodes ralentissant l'éjaculation (stop and go, squeeze, reconnaissance du "point de non-retour").  Les deux groupes constatèrent des améliorations mais elles étaient supérieures dans le second groupe. Les auteurs estiment le médicament et la thérapie comportementale complémentaires, la dapoxétine agissant sur la composante neurobiologique de l'éjaculation prématurée primaire, et les conseils sur le contrôle physique et psychologique de l'éjaculation. D'autres essais sont toutefois nécessaires du fait des limites de l'étude qui n'était pas en double aveugle, le groupe petit, l'efficacité de la thérapie seule n'a pas été évaluée.

The Combination of Dapoxetine and Behavioral Treatment Provides Better Results than Dapoxetine Alone in the Management of Patients with Lifelong Premature Ejaculation. Luigi Cormio MD et all. J of Sex. DOI: 10.1111/jsm.12925            

Jusqu'à présent, deux traitements étaient proposés aux patients : d'une part une rééducation comportementale, à l'aide de techniques comme le "stop and go" ou le "squeeze", d'autre part des antidépresseurs, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, qui ont l'inconvénient de n'agir qu'au bout de 15 jours et de devoir être pris quotidiennement. Ce nouveau médicament spécifique, qui vient d'obtenir une autorisation de mise sur le marché, était forcément très attendu !

Premier médicament de l'éjaculation prématurée

Ce premier médicament contre l'éjaculation précoce a fait son apparition dans les pharmacies françaises fin mars 2013. "Il s'agit de la dapoxétine (Priligy®), un inhibiteur de la recapture de la sérotonine, qui a l'autorisation de mise sur le marché spécifiquement dans cette indication, à l'inverse des médicaments prescrits actuellement, des antidépresseurs également inhibiteurs de la recapture de la sérotonine", explique le Dr Giulano, sexologue.

La dapoxétine n'est  pas considérée comme un antidépresseur car son action est très rapide, durant un temps réduit ; elle est donc inefficace dans la dépression. En revanche, en inhibant la recapture de la sérotonine, elle augmente sa teneur dans le liquide céphalo-rachidien du cerveau et de la moëlle épinière. Or la sérotonine est une substance qui inhibe l'éjaculation : le médicament retarde donc l'éjaculation prématurée.

Il suffit de prendre un comprimé 1 heure avant le rapport, les effets sur l'éjaculation durant quelques heures. Le délai pour éjaculer est multiplié par trois ou quatre par rapport au placebo auquel la substance a été comparé, et qui multipliait lui par 1,5 ce délai.

"Bien évidemment, il y a des effets indésirables, les plus fréquents étant des nausées, concernant 10 à 15% des patients, des vertiges, des diarrhées, des insomnies ou encore des maux de tête", ajoute le sexologue. "Dans les essais cliniques, les patients étaient globalement satisfaits et aucun n'a abandonné à cause des effets secondaires."

Les contre-indications concernent les maladies cardiaques, les troubles hépatiques ou encore la prise de certains médicaments comme les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

L'éjaculation précoce n'est pas une dysfonction

"Mais en tant que sexologue, j'insiste sur un point : l'éjaculation prématurée n'est pas une dysfonction, comme un trouble de l'érection, où il y a en général une lésion neurologique ou vasculaire bien identifiée", précise le Dr Giulano. "Là, tout fonctionne normalement, donc le médicament ne va pas restaurer une fonction dégradée, il va seulement la retarder."

Cela veut-il dire que l'approche comportementale doit-elle être privilégiée ? "Pas forcément, c'est au patient de choisir entre la pharmacologie ou la rééducation", d'après le sexologue qui ajoute que "c'est très bien d'avoir un médicament développé spécifiquement pour l'éjaculation précoce".

De plus, la prise du médicament n'empêche pas de travailler en parallèle les exercices comportementaux, qui seuls agiront sur la gestion de l'excitation...

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24