1. / Sexo
  2. / IST

IST : la prévention est l'affaire de tous

VIH, syphilis ou encore hépatite, chaque année, des actions de prévention et de sensibilisation sont organisées au niveau national. Mais parfois ces campagnes ne suffisent pas à toucher les publics plus spécifiques comme les migrants, les détenus ou encore les usagers de drogues. L'association AIDES organise des actions de prévention spécifiques à ces groupes.

Rédigé le , mis à jour le

IST : la prévention est l'affaire de tous

Dans les foyers de travailleurs immigrés, l'enjeu pour les bénévoles est d'interpeller pour sensibiliser. Informations et préservatifs sont mis à disposition des résidents mais pas seulement. Pour aller plus loin et parler sans tabou de sexualité et de maladies, une salle est réservée à l'association.

Si beaucoup ont entendu parler du sida, très peu connaissent les autres maladies sexuellement transmissibles. "On aborde systématiquement les hépatites A, B et C (B et C prioritairement), et les infections sexuellement transmissibles. On ne rentre pas dans le détail de la symptomatologie… mais on les informe sur ces maladies, qu'elles se transmettent très facilement, certaines beaucoup plus que le VIH et il faut qu'ils en aient conscience", explique Cédric Daniel, président du territoire Île-de-France Nord-Ouest de l'association AIDES.

Pour les résidents, souvent en situation irrégulière et en dehors du système de soins, ces actions sont aussi l'occasion de faire un dépistage gratuit du VIH. En moyenne, une quinzaine de personnes se font dépister lors de ces interventions. Après quatre ans d'actions de prévention, l'association a réussi à tisser des liens de confiance avec les résidents et à faire évoluer les mentalités.

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24