1. / Sexo
  2. / Homme
  3. / Sperme

Spermafortis et rumeurs sur Internet : attention aux fausses infos !

Seize jeunes filles enceintes sans rapports sexuels, suite à l'éjaculation d'un ado dans une piscine en Floride, il serait atteint de spermafortis. C'est possible ?

Rédigé le

Spermafortis et rumeurs sur Internet : attention aux fausses infos !

Les réponses avec le Pr. François Haab, urologue :

"On peut faire l'explication de texte mot par mot mais tout est risible dans cette question. Une éjaculation accidentelle dans une piscine, ce n'est pas très classique. Le spermafortis n'est pas reconnu scientifiquement. Cette histoire, c'est n'importe quoi. Le terme de spermafortis ne veut rien dire du tout, cela signifierait avoir un sperme superfécondant.

"Dans le milieu marin, le cachalot qui a tout de même une éjaculation d'environ 400 litres a besoin d'une pénétration pour féconder la femelle cachalot. Dans une piscine, une éjaculation accidentelle qui aurait fécondé 16 jeunes filles qui passaient par là, cela n'a aucun sens.

"En revanche, on a parfois dit l'inverse. Pour une femme qui a des problèmes de fécondité ou de fertilité, des bains trop fréquents dans une piscine pouvaient éventuellement par l'effet du chlore ou autre qui pourrait s'introduire dans le vagin, altérer la qualité du spermatozoïde qui serait introduit dans les deux jours…

"À titre d'information, il peut y avoir fécondation d'une femme sans qu'il y ait forcément pénétration. S'il y a du liquide séminal sur la région péri-vulvaire, cela peut entraîner une fécondation mais ça ne se passe pas dans une piscine. Ce genre d'histoire fait partie des choses qui circulent sur Internet dont il faut se méfier."

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24