1. / Sexo
  2. / Homme
  3. / Sperme

L'odeur du sperme me dégoûte, que faire ?

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Notre journaliste, Mélanie Morin, a posé ces questions à votre place. Aujourd'hui, il est question de l'odeur du sperme.

Rédigé le , mis à jour le

L'odeur du sperme me dégoûte, que faire ?

Lorsque l'on fait une recherche sur Internet avec les termes "odeur du spe….", le premier résultat est "odeur du speed". Puis, on obtient le résultat "odeur du sperm" à l'anglo-saxonne, sans le "e". Les résultats suivants sont dans la même veine : "odeur du sperm javel", "odeur du sperm poisson", "odeur du spermatozoïde", "odeur forte du sperm" et enfin "l'odeur du sperm me dégoute" qui génère près de 5.000 résultats.

Comment est fabriqué le sperme et que contient-il ?

Le sperme se compose de différentes sécrétions. D'abord, celles issues des vésicules séminales qui se trouvent en arrière de la prostate. Ces sécrétions représentent près de 70% du volume du sperme et contiennent du sucre, des protéines. Le sperme se compose aussi des sécrétions issues de la prostate, environ 15-20%, avec des oligo-éléments, comme le zinc. On y trouve aussi du liquide sécrété par les glandes de Cowper situées sous la prostate qui produisent le liquide pré-éjaculatoire. Enfin, le sperme contient aussi des spermatozoïdes issus des testicules mais ils représentent moins de 1% de la composition de cette précieuse semence. De façon générale, l'odeur qui est la plus citée pour qualifier le sperme est une odeur qui rappelle celle de l'eau de Javel.

L'alimentation influe-t-elle sur l'odeur du sperme ?

Il existe de nombreux articles sur le lien entre l'alimentation et l'odeur du sperme. Par exemple, un de ces articles publié il y a quelques années s'intitule "Rendre son sperme plus savoureux, c'est possible ?". Deux points de vue s'opposent. D'un côté, deux sexologues médiatiques, Catherine Solano et Pascal de Sutter, auteurs de La mécanique sexuelle des hommes, précisent qu'"il existe peu ou pas d'études à ce sujet" et qu'"aucune ne remplit complètement les critères scientifiques".

Ils citent toutefois, en employant le conditionnel, deux listes d'aliments : ceux qui "amélioreraient le goût" avec par exemple la mangue, l'ananas et le thé vert, et "ceux qui détérioreraient le goût" à savoir les brocolis, l'oignon, l'ail, la viande rouge ou encore le café. Ils se basent sur des constatations empiriques, des témoignages et rappellent que l'alimentation a un impact sur l'odeur de la sueur, la saveur de la salive ou encore le goût du lait maternel… et que par conséquent, le sperme pourrait lui aussi être impacté par les aliments.

D'un autre côté, un autre sexologue, Gérard Tixier, auteur d'un Que sais-je ? sur le sperme, écrit que : "physiologiquement ce n'est pas possible. Si les composants du sperme passaient dans les urines, ça pourrait l'être, mais ce n'est pas le cas. Et heureusement d'ailleurs ! Le sperme comme le sang sont des substances très protégées dans l'organisme. Vous avez déjà vu quelqu'un vous dire que le sang changeait de goût ou d'odeur ?". 

Selon un urologue-sexologue, contacté par nos soins, si on compare le sperme à l'urine, on sait que l'urine a beaucoup plus tendance à concentrer les odeurs parce qu'elle a un lien direct avec ce qu'on ingère et une vraie fonction d'élimination. Le sperme, lui, met du temps à se renouveler, il y beaucoup plus d'inertie dans ce fluide quand on sait qu'il faut sept à huit éjaculations pour renouveler le sperme et près de 64 jours pour renouveler les spermatozoïdes. Par ailleurs, la nature est bien faite. Pour assurer la survie des spermatozoïdes, il faut un milieu très régulé avec des niveaux d'acidité et de pH assez stables, ce qui fait que les composés du sperme restent assez constants, traduction : ça bouge pas beaucoup, c'est un milieu protégé.

Néanmoins, ce spécialiste précise que l'alimentation pourrait avoir une influence limitée sur l'odeur du sperme si on tient compte de deux facteurs. Tout d'abord, la fréquence des éjaculations. Un sperme "vieilli", c'est-à-dire stocké plus longtemps, aura tendance à concentrer davantage d'odeurs qu'un sperme dit "frais", renouvelé plus fréquemment. L'autre facteur est la quantité d'aliments ingérés. On suppose qu'il faut par exemple manger une grosse quantité d'ail de façon régulière pour que cela puisse avoir un effet. De plus, il ne faut pas généraliser, tout cela serait très variable en fonction des individus. 

Que faire en cas d'odeur désagréable ?

Dans un premier temps, même si cela n'est pas facile, les sexologues sont unanimes, il faut aborder le sujet avec le compagnon et ne pas s'enliser dans ce blocage. L'idéal, si le problème persiste, serait de consulter un sexothérapeute en couple qui vous aidera à dédramatiser la situation et vous servira en quelque sorte de médiateur.

Les thérapeutes rappellent que le consentement et le bien-être des deux partenaires sont primordiaux, il ne faut jamais se forcer à faire quelque chose qui nous rebute. Enfin, si son compagnon constate un changement d'aspect de son sperme, c'est-à-dire s'il sent mauvais alors que ce n'était pas le cas avant, s'il présente des traces de sang, il faut consulter pour s'assurer qu'il n'y ait pas d'infection.

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24