1. / Sexo
  2. / Homme
  3. / Pénis

Pénis : la couronne perlée et les grains de Fordyce

A l'adolescence et toute leur vie durant, les hommes se posent des questions sur leur pénis... et pas uniquement sur sa taille ! Des boutons sans gravité leur donnent parfois des angoisses : la couronne perlée et les grains de Fordyce sont en effet souvent confondus avec une infection sexuellement transmissible. Késako ? Explications avec le Dr Maugée, dermatologue vénérologue. Attention, cet article présente des images médicales pouvant heurter certaines sensibilités...

Rédigé le , mis à jour le

Pénis : la couronne perlée et les grains de Fordyce
Les grains de Fordyce (Crédits : Wikimedia)

La couronne perlée

Ce nom poétique décrit les petites billes blanches présentes sur la ligne séparant le gland du reste du pénis, et groupées sur une ou plusieurs rangées. "C'est un motif de consultation fréquent, estime le Dr Maugée. Il s'agit soit d'un jeune homme vierge qui n'ose pas en parler soit d'un homme qui consulte à la demande de sa partenaire qui pense à des verrues génitales." Elles peuvent en effet ressembler à des condylomes, une infection sexuellement transmissible provoquée par le papillomavirus.

Couronne perlée (Crédits : Wikimedia)

En réalité, ces papules perlées sont des excroissances bénignes qui n'existent pas chez tous les hommes, ne sont pas contagieuses et apparaissent après la puberté sous la dépendance des hormones sexuelles.

Certains hommes les trouvent inesthétique et préfèrent les faire retirer par un médecin, ce que déconseille le dermatologue du fait d'importantes réactions inflammatoires. "Toutefois si elles sont sources d'un énorme complexe, il est possible de les retirer à l'aide d'un laser", ajoute-t-il.

Les grains de Fordyce

"Il s'agit de glandes sébacées minuscules, d'un à 2 mm, détaille le Dr Maugée. Elles sont généralement situées sur la face interne du prépuce, et souvent près du frein de la verge". Ces glandes produisent du sébum qui hydrate la peau et elles sont visibles en transparence sous la fine peau du pénis.

Tous les hommes en possèdent mais de façon plus ou moins marquée et en nombre plus ou moins important. "C'est tout à fait bénin, rassure le médecin. Je conseille de ne pas intervenir sauf s'il y en a une ou deux isolées et que le patient le souhaite".

Quand consulter ?

La couronne perlée et les grains de Fordyce ressemblent parfois à des condylomes, qui peuvent se situer sur les mêmes zones mais ont toutefois un aspect légèrement différent selon le Dr Maugée. De plus, la couronne et les grains existent depuis l'adolescence.

"Mais il faut consulter dès que l'on a un doute sur un bouton qui vient d'apparaître, a fortiori si les lésions se multiplient rapidement, explique le dermatologue. C'est important de le faire car les condylomes sont contagieux et lorsqu'un homme le transmet à sa partenaire, cela peut faire le lit d'un cancer du col de l'utérus". La partenaire doit alors faire un frottis chez son gynécologue pour diagnostiquer le papillomavirus et en cas d'infection être traitée.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24