1. / Sexo
  2. / Chirurgie du sexe

Leur sexe les complexe... Peut-on opérer ?

La chirurgie esthétique gagne progressivement de nouveaux adeptes avec la chirurgie de l'intime. En effet, de plus en plus d'hommes et femmes sont complexés par l'apparence de leur sexe et n'hésitent pas à se faire opérer. Mais quelles sont ces interventions ?

Rédigé le , mis à jour le

Leur sexe les complexe... Peut-on opérer ?
Leur sexe les complexe... Peut-on opérer ?
Sommaire

Pour de plus petites lèvres

Attention, images de chirurgie ! La nymphoplastie permet de réduire les petites lèvres.

On distingue plusieurs interventions possibles au niveau de la vulve.

La vaginoplastie est un élargissement du vagin. Il s'agit d'un problème fréquent après les accouchements. Le vagin sévèrement étiré pendant l'accouchement ne revient jamais tout à fait à sa taille de pré-grossesse, en particulier lors de grossesse gémellaire ou de gros bébé. L'intervention consiste à pratiquer une réparation postérieure ou vaginoplastie.

La nymphoplastie correspond à une réduction des petites lèvres. Les patientes expriment une gêne d'ordre esthétique et physique, accentuée par l'évolution des modes vestimentaires et des dessous, mais aussi par la comparaison avec les actrices de films pornographiques ayant des vulves "juvéniles". Ces patientes, de plus en plus jeunes, vivent un véritable complexe, parfois depuis l'adolescence et troublant leur vie amoureuse.  

La réduction des grandes lèvres permet de répondre aux variations anatomiques fréquentes au niveau des grandes lèvres. L'hypertrophie peut être accentuée par les accouchements et les prises de poids. Une amélioration est possible par liposuccion, et dans les cas plus importants, la réduction chirurgicale est nécessaire. 

La réduction du capuchon clitoridien permet aux femmes d'augmenter leur sensibilité et de favoriser l'orgasme. Cette intervention est possible lorsque la peau qui recouvre le clitoris, est plus épaisse. Dans ce cas, cela peut interférer sur sa stimulation et diminuer sa sensibilité.

La réduction du Mont de Vénus : certaines femmes ont un excès graisseux dans la zone située au-dessus des poils pubiens. Cette adiposité localisée, peut donner une silhouette masculine même habillée. La correction repose sur la lipoaspiration de cette zone.

La plastie abdominale : les grossesses et la prise de poids favorisent l'apparition d'un tablier abdominal gênant dans les rapports intimes. Ce tablier abdominal provoque également une gêne esthétique. La dermolipectomie permet de retirer définitivement cet excès cutanéo-graisseux.  

Les injections de graisse dans les grandes lèvres permettent d'accentuer la taille des grandes lèvres. C'est le cas lorsque les grandes lèvres sont peu développées, ce qui accentue du coup la taille des petites lèvres. Un lipofeeling, qui correspond à une injection de graisse, permet d'augmenter le volume sans corps étranger.    

L'injection du point G est une intervention qui est souvent réclamée par des femmes de tout âge qui se plaignent de diminution de leur appétit sexuel, de baisse des sensations sexuelles, de difficultés orgasmiques installées au fil du temps. L'injection de produits résorbables d'acide hyaluronique, permet dans certains cas d'améliorer de façon transitoire ces troubles sexuels, car elle augmente la sensibilité et la trophicité locale.

Traitement du vaginisme et des douleurs de la vulve : une contraction involontaire, anormale des muscles du périnée ou du vagin, entraîne des rapports sexuels douloureux voire impossibles. Certaines femmes sont ainsi amenées à éviter toute activité sexuelle. On peut y remédier par l'injection de toxine botulique ou "Botox", qui a pour but la décontraction musculaire locale mais transitoire.

Augmenter la taille du pénis

Attention, images de chirurgie ! L'allongement du pénis est souhaité par les hommes complexés.

D'après certains sondages, un homme sur deux pense avoir un sexe trop petit. Certains d'entre eux, complexés par la taille de leur pénis, n'hésitent pas à avoir recours à une intervention chirurgicale pour allonger leur verge. Cette chirurgie permet de gagner 1 à 2 cm au repos et aussi, d'augmenter la circonférence. Après cette intervention, il est parfois nécessaire de subir une retouche pour garder la même circonférence lorsque la graisse réinjectée se dissout.

La taille moyenne du pénis au repos est d'environ 7 à 11 cm, pour 10 à 18 cm en érection.

Le micropénis correspond à un pénis de petite taille, et n'est accompagné d'aucune autre anomalie. Il ne dépasse pas 7 cm au repos à l'âge adulte.

La taille du pénis au repos n'a aucune relation avec sa taille en érection. Elle n'a d'ailleurs aucune incidence sur la fertilité, ni sur le plaisir de la femme.

La majorité des zones érogènes étant à quelques centimètres seulement de l'entrée du vagin, l'accès au clitoris et au point G ne dépend donc pas de la taille du pénis.

 

En savoir plus sur la chirurgie intime de l'homme et de la femme

Sur Allodocteurs.fr

Questions/réponses :

A voir aussi :

Animations 3D :

Dans le forum :

Livre :

  • Chirurgie intime de l'homme et de la femme
    Dr Laurent Benadiba, Dr François Grima
    Livre à télécharger gratuitement sur : Feedbooks

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24