1. / Sexo
  2. / Chirurgie du sexe
  3. / Circoncision

Circoncision : avec ou sans anesthésie ?

La circoncision consiste en l'ablation totale ou partielle du prépuce, laissant ainsi le gland du pénis à découvert. Si elle peut s'avérer nécessaire pour raisons médicale, il s'agit également d'un rite religieux essentiel tant pour les juifs que pour les musulmans. Mais faut-il continuer de faire des circoncisions sans anesthésie ?

Rédigé le , mis à jour le

Circoncision : avec ou sans anesthésie ?
Circoncision : avec ou sans anesthésie ?
Sommaire

Qu'est-ce que la circoncision ?

circoncision_intro2.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la circoncision.

Le terme circoncision vient du latin circumcisio, et signifie "couper autour".

C'est dès le début du XIXème siècle que la circoncision a été réalisée en grand nombre aux Etats-Unis pour des raisons "pseudo médicales". En 1870, le Pr. Lewis Sayre, chirurgien newyorkais, après avoir vu les effets bénéfiques de la circoncision sur un enfant de 5 ans qui ne pouvait plus marcher, à cause d'un sévère phimosis (un étranglement du prépuce), en déduit qu'il fallait mieux circoncire tous les nouveaux-nés pour éviter un tel "drame". Ces conclusions peu scientifiques et hâtives ont imposé la circoncision à 60 % des petits Américains, jusque dans les années 1950.

Pour ceux qui l'ignoreraient, le prépuce est un repli de peau mobile qui entoure le gland. Il est attaché à la verge, sur la partie inférieure. La particularité du prépuce est qu'il peut se rétracter et sert de fourreau. Soit il découvre, soit il recouvre le gland, en glissant le long de la verge sur plusieurs centimètres, grâce à la présence d'un anneau extensible qui se situe à son extrémité.

Le prépuce est construit d'une double couche. La peau est la partie externe et la partie interne est une muqueuse. Cette partie interne est plus solide qu'elle n'en a l'air. Elle résiste sans problème aux fréquentes frictions que le décalottage et le recalottage, entraînent. La muqueuse est également imperméable et protège donc de l'humidité.

Enfin, le prépuce comporte une fine couche de muscles à l'intérieur de la peau, comme le scrotum, la membrane qui entoure les testicules. Ces muscles jouent un rôle sur le plan sexuel. Le prépuce est également doté d'un tissu particulier. C'est ce que l'on appelle la "bande striée". Il s'agit d'un tissu composé de nervures, cachées à l'intérieur du prépuce. De nombreux nerfs rendent cette zone particulièrement sensible. Elle est donc importante dans la sexualité masculine.

La circoncision est accomplie le plus souvent pour des raisons religieuses aussi bien chez les juifs que chez les musulmans. Mais bien avant, la plus ancienne représentation connue orne un tombeau de Saqqarah, en Egypte, et remonte à environ 2 300 ans avant notre ère. L'indication peut aussi être médicale comme dans le cas d'un phimosis, quand le prépuce est trop serré et qu'il empêche le décalottage, qu'il gène la miction. Quand aux raisons hygiéniques, ce sont les Américains qui ont estimé que cela réduisait les risques d'infection.

Ce qui change dans le geste est l'âge auquel il est réalisé et la prise en charge de la douleur. Ainsi dans les circoncisions rituelles, il est fait sans anesthésie, le plus souvent au huitième jour de l'enfant. C'est aujourd'hui la dernière intervention chirurgicale de l'enfant qui peut être pratiquée par des non-médecins et sans anesthésie. Alors que le très jeune enfant, on le sait aujourd'hui, ressent la douleur…

En tout cas de nombreux parents préfèrent l'anesthésie et en France en 2007, plus de 55.000 garçons de moins de dix ans ont été circoncis sous anesthésie générale.

Une opération sous anesthésie

ad_circoncision_operation.flv
Attention, images d'intervention chirurgicale : le frein est soigneusement reconstruit.

Aujourd'hui on peut pratiquer une circoncision sous anesthésie générale dans un bloc opératoire. Cette intervention est demandée soit par les parents pour des raisons religieuses, soit par le médecin pour opérer un phimosis (un prépuce trop étroit).

Bien sûr on peut soigner un phimosis sans faire une circoncision, en pratiquant une plastie du prépuce, mais la circoncision est indiquée dans ce cas.

En savoir plus

Questions/réponses :

Dossiers :

Dans le forum :