1. / Se soigner
  2. / Vaccins

"Le vaccin, c’est le médicament qui a sauvé le plus de vies dans le monde"

Pour la ministre de la santé, il ne faut pas "opposer des arguments scientifiques à des croyances".  

Rédigé le

"Le vaccin, c’est le médicament qui a sauvé le plus de vies dans le monde"

Aujourd'hui, sur le plateau du Magazine de la Santé, la ministre Agnès Buzyn est revenue sur sa décision de rendre obligatoire pour les enfants de moins de deux ans 11 vaccins au lieu de 3 aujourd'hui. Elle souhaite ainsi éviter un retour de certaines maladies, comme la rougeole ou la méningite, qui peuvent être mortelles.

La ministre de la Santé souhaite que les Français retrouvent à nouveau confiance dans les vaccins. Une confiance mise à mal en particulier par l'offensive virulente des anti-vaccins sur le web. Son objectif : avoir 95% des enfants vaccinés, contre 80% aujourd’hui. Il n’y aura ni sanction pénale ni amende pour les parents qui refuseront la vaccination mais une interdiction pour eux de fréquenter la crèche ou l’école. Une absence de contrainte qu’Agnès Buzyn assume.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24