1. / Se soigner
  2. / Urgences
  3. / Médecine humanitaire

Cisjordanie : à Hébron, un hôpital au coeur des combats

À Hébron, en Cisjordanie, au début du mois d'octobre 2015, le Magazine de la santé a suivi une mission humanitaire française, venue quelques jours à l'hôpital gouvernemental de la ville. Les médecins y pratiquaient des opérations de chirurgie plastique sur des enfants, victimes d'accidents domestiques comme des brûlures. Mais avec le regain de violences dans le conflit israélo-palestinien et les affrontements quotidiens dans la rue, ces médecins ont dû aussi intervenir sur des blessés par balles.

Rédigé le

Attention, le reportage contient des images de chirurgie.

Hébron est la plus grande ville palestinienne de Cisjordanie. Environ 200.000 habitants pour un seul hôpital gouvernemental. Le Dr Knipper est chirurgien plasticien, il est venu avec une équipe de médecins français pour opérer un maximum de patients en l'espace de cinq jours. La plupart des interventions sont des séquelles de brûlures aggravées.

En septembre 2015, une étudiante palestinienne entièrement voilée a été abattue devant l'un des nombreux check-points de l'armée israélienne. Depuis, les rues de la ville d'Hébron sont le théâtre d'une intifada locale. Des tensions entre d'un côté les Palestiniens et de l'autre, les soldats israéliens.

De plus en plus de blessés par balles sont admis à l'hôpital. Le Dr Knipper connaît parfaitement la procédure à suivre, le chirurgien est un habitué des zones de conflits et des blessures de guerre. Au travers des gestes du Dr Knipper, les médecins locaux découvrent la chirurgie plastique.

En Palestine, la chirurgie plastique est quasiment inexistante. La plupart des praticiens de la spécialité partent pour les pays du Golfe, où les salaires sont beaucoup plus élevés. Cette pénurie inquiète le directeur de l'hôpital, le Dr Mohammad W. Zalloum : "Dans le secteur général, il n'y a qu'un seul spécialiste et il se trouve à Naplouse. Nous avons véritablement besoin que de telles missions soient organisées fréquemment, que ce soit pour enseigner ou former nos chirurgiens mais aussi pour soigner nos patients", explique-t-il.

Dans le quartier de la vieille ville d'Hébron les affrontements sont quotidiens. Pour porter secours à d'éventuels blessés, le chirurgien se rend sur les lieux des combats. Tirs de balle, grenades assourdissantes… dans le chaos de l'intifada, les pierres fusent de tous les côtés. Et le Dr Knipper n'est pas épargné.

Les derniers jours de mission du Dr Knipper ont été consacrés aux pansements et aux dernières recommandations. Au cours de cette mission, les médecins français ont opéré une trentaine de patients. Depuis qu'ils ont quitté Hébron il y a une dizaine de jours, le conflit s'est intensifié dans la ville. L'hôpital a accueilli une dizaine de blessés par balles.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24