1. / Se soigner
  2. / Traitements du cancer
  3. / Chirurgie

Un nouveau né opéré de son jumeau parasite

A Mumbra en Inde, un enfant est né avec le fœtus de son frère jumeau derrière l'estomac. Le jumeau parasite, avait des jambes, un bras et un cerveau mais pas de crâne. L'opération s'est bien passée.

Rédigé le

Un nouveau né opéré de son jumeau parasite
Image d'illustration

C’est ce que les médecins appellent un « fœtus in fœtu ». Ce jumeau embryonnaire est en réalité une forme de tératome, une tumeur formée à partir de cellules germinales pluripotentes. Autrement dit, à partir de cellules souches qui se différencient au cour de l'embryogenèse et qui sont capables de donner toutes sortes de cellules différentes pour former les organes. On parle de fœtus in fœtu quand des cellules embryonnaires s’égarent au cours de la formation du fœtus au moment de son développement. Elles forment alors, un semblant de foetus incomplet, au sein même du fœtus principal. L’implantation peut se situer dans n’importe quelle zone du corps. Aussi bien au niveau du cerveau, de l’estomac, que des ovaires; et n'est parfois détecté qu'à l'âge adulte.

Une malformation congénitale extrêmement rare

Ce phénomène ne concerne qu'une naissance sur 500.000. Moins de 200 cas ont été recensés dans le monde. L’un des plus connue, est celui de la jeune américaine Yamini Karaman.  En 2015, les médecins lui retirent un tératome au niveau du cerveau. Elle vivait avec son jumeau parasite depuis 26 ans, sans le savoir. Ce sont des difficultés de compréhension et d'attention qui l’ont poussé à consulter, puis à être opérée. Pour la britannique Jenny Kavanagh, la découverte a été encore plus tardive. Son jumeau parasite n’a été détecté qu’à ses 45 ans, après qu’elle se soit plainte de vives douleurs abdominales. Il était long de 10 centimètres et fixé au niveau de l’un de ces ovaires. Il avait un semblant de visage, un œil, une dent et des cheveux noirs, comme le rapporte The Telegraph en 2015.

Dans le cas du bébé né en Inde, la présence du fœtus a été identifiée en juillet au cours d’une consultation prénatale. Le radiologue a identifié l’anomalie de développement qui mesurait  7 centimètres. L’opération a été programmée après la naissance.

Selon, le journal britannique The Independent du mardi 1er août, le nouveau né se porte bien et la mère, une jeune femme âgée de 19 ans, également.

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24