1. / Se soigner
  2. / Recherche

Le mystère des cheveux incoiffables s'éclaircit

Une tignasse revêche impossible à dompter, des cheveux dressés comme de la paille… Si les tracas capillaires sont monnaie courante, il existe des personnes qui souffrent d’un réel trouble génétique : le syndrome des cheveux incoiffables.

Rédigé le

Le mystère des cheveux incoiffables s'éclaircit
Le mystère des cheveux incoiffables s'éclaircit (image d'illustration) Photo credit: Brief Gasp via Visualhunt / CC BY  

Décrit pour la première fois en 1973, le syndrome des cheveux incoiffables, ou « pili trianguli et canaliculi », n’a rien d’un problème capillaire classique.  Ce syndrome, extrêmement rare,  se déclenche entre trois mois et 12 ans. Progressivement, les cheveux deviennent rêches, désordonnés et blonds, presque argentés. Ils se dressent alors sur la tête est deviennent résistants à n’importe quel coup de peigne.

Jusqu’alors, l'origine de ce trouble capillaire restait mystérieuse. Le 22 novembre, une équipe de recherche toulousaine a découvert l’origine génétique de ce syndrome. Leurs résultats sont publiés dans l’American Journal of Human Genetics. Des anomalies génétiques sur trois gènes particuliers ont été retrouvées, chez 11 enfants atteints du syndrome des cheveux incoiffables. Des gènes qui interviennent dans la formation du cheveu. Ces mutations génétiques entraînent une rigidification de la fibre capillaire

Un gène identique découvert chez la souris

De manière plus étonnante, l’un de ce gène a également été retrouvé chez les souris, confirmant leurs résultats. Lorsqu’il est inactivé, il altère la formation du pelage et des moustaches des rongeurs. Ces recherches vont, selon les chercheurs, permettent d’en savoir un peu plus sur les mécanismes de formation du cheveu.

Hormis quelques déconvenues esthétiques, le syndrome des cheveux incoiffables n’entraîne aucun problème de santé. Et cette chevelure indomptable disparaît généralement à l’adolescence. Selon Orphanet, portail des maladies rares, la prévalence du syndrome est inconnue, les enfants atteints n’allant généralement pas consulter. S’il n’existe aucun traitement pour en venir à bout, des soins hydratants et un brossage doux peuvent assouplir la chevelure.

Source : Mutations in Three Genes Encoding Proteins Involved in Hair Shaft Formation Cause Uncombable Hair Syndrome. F. Buket et al. AJHG, novembre 2016. DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.ajhg.2016.10.004

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24