1. / Se soigner
  2. / Prothèse

Quels sont les signes d'une infection de prothèse ?

J'ai une prothèse de hanche à droite suite à de l'arthrose et j'ai des douleurs atroces uniquement la nuit : est-ce une infection ? Ma mère a une prothèse de genou depuis trois semaines et des taches rouges et violacées apparaissent en marge de la zone opérée. Faut-il consulter ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les signes d'une infection de prothèse ?

Les réponses avec le Dr Thomas Aubert, chirurgien orthopédiste :

"De principe, dès qu'une prothèse qui était indolore devient douloureuse, on évoque systématiquement une infection de prothèse. C'est une infection jusqu'à preuve du contraire. Concernant les douleurs nocturnes, c'est plus difficile. S'agit-il d'une sollicitation importante dans la journée qui fait que, comme quand on fait du sport, on peut avoir des douleurs la nuit. Les douleurs qui réveillent la nuit sont des douleurs inflammatoires et donc il faut éliminer l'infection. Il faut donc consulter.

"Il existe deux types d'infections. Il y a les infections précoces que l'on va avoir au moment de la pose de prothèse et il y a les infections très tardives, dans ce dernier cas il s'agit d'une contamination par voie hématogène. Il suffit d'avoir une infection dentaire, une angine… Si la bactérie passe dans le sang, elle peut aller directement sur la prothèse qui est inerte et qui n'a pas de moyen de défense contre cette infection. Les infections à germes sont importantes, virulentes. On aura donc de la fièvre, une douleur, une rougeur voire même une cicatrice qui va couler. Et il y a beaucoup de germes qui sont moins agressifs mais qui ont les mêmes résultats (détachement de prothèse). Ils se manifestent seulement par une légère douleur sans signes généraux. Et ces germes sont les plus difficiles à détecter, c'est la raison pour laquelle systématiquement on les recherche.

"Quand une infection se développe, un biofilm se crée autour la prothèse et les antibiotiques n'y accèdent pas. Autre problème, les moyens de fixation vont garder les germes et on est obligé de tout enlever pour pouvoir traiter l'infection.

"Concernant les taches rouges, à partir du moment où une cicatrice change de forme, elle devient inflammatoire, éventuellement rouge, il faut consulter pour avoir un avis. Il peut simplement s'agir d'un phénomène de cicatrisation normal. Il faut systématiquement consulter notamment en cas de suspicion d'infection précoce qui peut être accessible par un simple lavage, on n'est pas obligé d'enlever la prothèse. Mais si on dépasse ce cap d'un mois après la pose, on est obligé de tout changer ce qui n'est pas la même chose notamment chez des sujets âgés."

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24