1. / Se soigner
  2. / Professions médicales
  3. / Profession paramédicale

Psychomotricité : un accompagnement à tout âge

D'abord créée pour aider les enfants, la psychomotricité est une spécialité paramédicale qui intervient désormais à tous les âges de la vie. La France compte aujourd'hui environ 10.000 psychomotriciens.

Rédigé le , mis à jour le

Psychomotricité : un accompagnement à tout âge

Les enfants qui suivent des séances de psychomotricité ont des troubles d'apprentissage, des difficultés pour se concentrer ou encore pour s'adapter à leur environnement… L'intérêt de la psychomotricité est donc d'intervenir sur le développement de l'enfant, sur l'ensemble de ses interactions (motrices, psychiques, affectifs, émotionnelles…).

Autre structure, autre public. Outre les enfants, la psychomotricité peut aussi s'adresser aux personnes plus âgées et notamment aux personnes âgées atteintes de maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Travail sur la mémoire, la communication, sur l'équilibre... la psychomotricité leur permet notamment de mobiliser des repères qui ont tendance à s'amenuiser avec l'âge.

Le rôle des psychomotriciens auprès des personnes âgées est surtout de leur permettre une revalorisation d'elles-mêmes et une expression de soi par rapport à leur identité propre, au-delà de ce que la maladie modifie.

Déjà bien établie dans le domaine de l'enfance, la place du psychomotricien dans l'accompagnement du vieillissement est en plein essor. Le dernier plan Alzheimer impose la création d'un poste de psychomotricien dans toute nouvelle structure accueillant des personnes âgées.

Le salaire brut d'un psychomotricien varie de 1.200 à 2.600 euros suivant les conventions collectives et l'ancienneté. L'exercice libéral permet d'être dans la fourchette haute de ce revenu (jusqu'à 3.000 euros) mais avec des horaires plus importants.

Les séances de psychomotricité en libéral pour les enfants sont non remboursées par la Sécurité sociale, mais remboursées par certaines mutuelles (35 à 60 euros). En revanche, concernant les séances de psychomotricité en libéral pour les adultes, quinze séances sont remboursées par la Sécurité sociale dans le cadre de la prise en charge de la maladie d'Alzheimer.
 

Ailleurs sur le web :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24