1. / Se soigner
  2. / Politique santé

Le tarif des consultations officialisé

C'est officiel, la consultation en médecine générale passera de 23 à 25 euros. La convention entre l'Assurance-maladie et les médecins libéraux a été signée, après de longs mois de négociations.

Rédigé le

Consultations : enfin un accord avec la sécu - reportage du 29 août 2016

Au 1er mai 2017, la consultation chez le généraliste passera de 23 à 25 euros. La mesure phare de la convention quinquennale entre Assurance-maladie et médecins libéraux a été adoptée le 25 août. Ces accords couteront près de 960 millions d'euros à l'Assurance-maladie.

Jusqu'à 60 euros de consultation

L'Assurance-maladie met en place une hiérarchisation des consultations en quatre niveaux, le premier reposant sur la consultation de référence à 25 euros.

Au deuxième palier : les consultations coordonnées, chez un spécialiste pour des soins réguliers couteront 30 euros en juillet 2017, au lieu de 28 actuellement. La consultation des enfants, jusqu'à 6 ans, augmente elle aussi à 30 euros chez les généralistes à partir de mai 2017.

Le troisième niveau de consultation, prévu pour novembre 2017, concerne les actes complexes, comme le dépistage du mélanome, à 46 euros. Un tarif qui s'appliquera aussi à des nouveautés, comme la 1ère consultation de contraception chez les gynécologue.

Le quatrième tarif s'applique aux actes très complexes, facturés 60 euros, comme lors d'une consultation initiale de mise en place d'une stratégie thérapeutique pour les patients atteints d'un cancer ou d'une pathologie neurologique grave.

Lutte contre les déserts médicaux

Une aide de 50.000 euros est prévue à partir de janvier 2017 pour les médecins s'installant dans les zones médicalement désertées, s'ils s'engagent à y rester au moins trois ans et à exercer en groupe.

Les diverses rémunérations forfaitaires actuellement octroyées aux médecins pour la prise en charge de patients atteints d'affection de longue durée (ALD) ou de personnes âgées, par exemple, seront remplacées par un forfait unique de 14.640 euros par médecin et par an. Enfin un forfait structure, permettant au médecin de recruter une secrétaire, s'élèvera à environ 4.600 euros.

Le premier syndicat de médecins insatisfait

Avec la signature de trois syndicats, le texte obtient le nombre de voix nécessaires à sa validation. Mais il ne fait pas que des heureux ! La CSMF, premier syndicat de médecin, ne signera pas le texte.

"Cette nouvelle convention instaure une inégalité tarifaire entre médecins généralistes et spécialistes de secteur 2 (honoraires libres) ainsi qu'envers les patients de ces derniers qui sont moins bien remboursés", a expliqué Eric Henry, président du syndicat, à l'AFP. "Les majorations sont des artifices, il n'y a aucune reconnaissance du travail effectué par les médecins libéraux", a-t-il affirmé. Depuis 2011, le tarif de base de consultation est resté inchangé.

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24