1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie
  3. / Huiles essentielles

Huiles essentielles : mode d'emploi

Les huiles essentielles sont des produits thérapeutiques qui ont le vent en poupe. Et les vertus qui leur sont attribuées sont nombreuses. Elles peuvent soigner les petits maux de l'hiver, certains problèmes dermatologiques et aussi apaiser l'esprit quand on les diffuse dans son intérieur… Toutefois leur utilisation n'est pas sans risques. Quelles huiles essentielles utiliser pour soulager les bobos du quotidien ? Quelles sont les contre-indications ? Quelles précautions prendre avant de manipuler les huiles essentielles ?

Rédigé le , mis à jour le

Huiles essentielles : mode d'emploi
Huiles essentielles : mode d'emploi
Sommaire

Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

Les huiles essentielles sont des principes aromatiques obtenus exclusivement par distillation à la vapeur d'eau ou par expression (comme les agrumes, citron ou orange).

L'appellation "pure et naturelle" garantit que l'huile essentielle provient de la plante indiquée, qu'elle n'est ni mélangée, ni coupée avec des molécules d'autres huiles essentielles ou des molécules de synthèse. Attention : les falsifications sont très nombreuses.

On trouve les huiles essentielles dans beaucoup de pharmacies, dans les herboristeries...

Huiles essentielles : initiation à l'aromathérapie

Huiles essentielles, mais pas sans danger

Le maniement des huiles essentielles requiert de nombreuses précautions car les accidents dus à une méconnaissance de ces extraits végétaux sont fréquents. Pour aider les consommateurs à bien choisir les huiles essentielles et à les utiliser correctement, des ateliers d'initiation fleurissent un peu partout et permettent aux participants de se familiariser avec quelques huiles qui soignent.

Pour bien choisir son huile essentielle, il est important de trouver cinq informations sur le flacon qui garantissent un produit pur et naturel :

  • noms en latin et en français ;
  • variété botanique ;
  • partie utilisée (fruit, fleur ou plante) ;
  • chémotype (catégorie chimique) ;
  • pays d'origine.

Les vertus de certaines huiles essentielles

L'huile essentielle de basilic ou ocymum basilicum s'utilise contre les piqûres d'insectes, les inflammations de la bouche ou de la gorge et les vertiges. Elle a des propriétés stimulantes et cicatrisantes.

Le genévrier commun ou juniperus communis nana est principalement utilisé en massage dans une base d'huile végétale pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Ses propriétés de drainage font qu'il est souvent présent dans la composition des produits anti-cellulite.

La lavande ou lavandula officinalis a des propriétés sédatives et dermatologiques. On l'indique notamment dans les insomnies ou les dermatoses.

L'ylang-ylang ou cananga odorata aide l'activité sudorifique de la peau et est un hypotenseur. Elle est indiquée pour la chute des cheveux ou pour les ongles cassants. C'est aussi un stimulant sexuel.

La myrte verte ou myrtus communis est un antiseptique des voies respiratoires, un tonique et astringent cutané.

Bien utiliser les huiles essentielles

Les huiles essentielles ne doivent pas servir à l'état pur. Il faut les mélanger.

La première chose à faire, pour éviter les risques de mauvaise utilisation, est de mélanger l'huile essentielle à de l'alcool à 95°, de l'huile d'avocat ou de l'huile d'amande douce. Le rapport doit être 1/10e d'huile essentielle pour 9/10e du mélange de votre choix. Il faut bien agiter et bien mélanger le tout avant chaque usage.

Certaines huiles essentielles peuvent être très irritantes pour la peau et les muqueuses ou provoquer des brûlures. Demandez conseil à votre pharmacien, afin d'éviter les catastrophes !

On peut les boire en tisane (cinq à quinze gouttes mélangées à de l'eau chaude), les utiliser pour des massages ou dans le bain (cinq à six gouttes suffisent). Pour le bain, le mieux est de mélanger essence et alcool.

Les huiles essentielles pour soigner les petits bobos

Laure est une adepte des huiles essentielles, elle a converti toute sa famille.

Les huiles essentielles ont le vent en poupe. Il s'en vend plus de 2.000 flacons chaque jour.  On les trouve partout : elles ont envahi les pharmacies, les magasins bio, les grandes surfaces et les sites Internet marchands. On achète des huiles essentielles pour faire le plein de bonnes odeurs mais aussi, et de plus en plus, pour se soigner.

Les huiles essentielles se vendent sans prescription alors qu'elles sont pourtant réputées très actives. On leur prête de nombreuses vertus : antibactériennes, antivirales, antiparasitaires, anti-inflammatoires, analgésiques, calmantes, hypnotiques, stimulantes ou encore apaisantes.

De plus en plus de Français font le choix de se soigner avec les huiles essentielles. Mais ils ne vont pas toujours voir un aromathérapeute ou un médecin pour être conseillés. Ils pratiquent l'automédication, et soignent les petits bobos de la famille.

Huiles essentielles : une approche thérapeutique complémentaire

À l'heure où des patients sont de plus en plus fréquemment confrontés à des bactéries résistantes, certains malades n'hésitent pas à avoir recours en plus de leurs traitements classiques aux huiles essentielles. C'est le cas de Loris, qui a souffert d'une maladie nosocomiale pendant des années.
 

Livres :

  • En forme toute l'année grâce aux plantes
    Dr Jacques Labescat
    Ed. Eugen Ulmer, août 2012
  • Guide pratique d'aromathérapie familiale et scientifique
    Dominique Baudoux
    Ed. Amyris, décembre 2008

  • L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles
    Dominique Baudoux
    Ed. Amyris, octobre 2008

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24