1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie
  3. / Huiles essentielles

Huiles essentielles : "Elle" s'excuse après un conseil dangereux

L'hebdomadaire féminin "Elle" présente ses excuses après avoir publié un conseil erroné dans l'un de ses articles sur le mal des transports chez les enfants, recommandant une cuillère à café d'huile essentielle de menthe poivrée diluée dans un verre d’eau. Une ingestion fortement déconseillée, qui expose les plus jeunes à des risques de convulsions.

Rédigé le

Huiles essentielles :
Les huiles essentielles sont à utiliser avec précautions, en particulier chez les enfants

 "Attention : avis à nos lectrices", met en garde le magazine Elle. Paru le 17 juillet 2015, l'article "Road trip, pas bad trip" conseillait de donner à un enfant, en cas de mal des transports une cuillère à café d'huile essentielle de menthe poivrée diluée dans un verre d’eau. "Il s'agissait en fait d'eau florale de menthe poivrée, et non d'huile essentielle, ces dernières pouvant être dangereuses et devant être utilisées avec précaution, en particulier chez les enfants", rectifie Françoise-Marie Santucci, directrice de la rédaction de l'hebdomadaire, dans un communiqué, qui présente ses excuses aux lectrices.

Suite à cette erreur, le magazine appelle à la vigilance, rappelant que l'ingestion d'huiles essentielles peut être nocive. "En cas d'ingestion d'huile essentielle, consultez un médecin ou appelez le centre anti-poison de votre ville (Centres-antipoison.net)" précise la directrice de la rédaction. Car l'huile essentielle de menthe poivrée expose à des risques de convulsions et des intoxications sévères.

Utiliser des huiles essentielles n'est jamais anodin et des règles de bonnes conduites sont à respecter. Leur ingestion peut être dangereuse, en particulier chez les enfants et les femmes enceintes. Et généralement, les doses n'excédent pas quelques gouttes maximum. A partir d'une petite cuillère ingérée, les dégâts neurologiques peuvent être sévères.

Les plus jeunes sont particulièrement exposés, notamment lorsqu'ils ont des antécédents d'épilepsie ou de convulsions. Les huiles essentielles ne doivent par ailleurs jamais être utilisées pures, même sur la peau. En cas de doute, demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien.

Avec AFP

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24