1. / Se soigner
  2. / Handicap
  3. / Paralysie

La paralysie cérébrale : première cause de handicap moteur chez l’enfant

A l’occasion de la journée mondiale de la paralysie cérébrale, plusieurs associations françaises se mobilisent pour faire connaître ce handicap méconnu.

Rédigé le

La paralysie cérébrale : première cause de handicap moteur chez l’enfant
La paralysie cérébrale : première cause de handicap moteur chez l’enfant

"Danser c’est le moyen de sensibiliser autrement le grand public à la paralysie cérébrale qui reste méconnue", écrit l’association lyonnaise ARIMC dans un communiqué. Comme beaucoup d'associations en France et dans trente autre pays, l'ARIMC a organisé un flashmob place des Terreaux à Lyon.

A Villeneuve sur-Lot (Lot-et-Garonne), l’association Lola et cie organise un flashmob sur la chanson "Try everything" du dessin animé Zootopie. "On a choisi une chanson de Zootopie car dans ce film tous les personnages cohabitent en parfaite harmonie malgré leur différence", explique Marie-Caroline Selle, fondatrice de Lola et cie. Elle explique que malheureusement, ce handicap est méconnu alors qu'il représente la première cause de handicap moteur chez l'enfant.

La paralysie cérébrale recule

Selon les derniers chiffres de la conférence de la fondation Paralysie cérébrale, ce handicap recule en France, il concerne désormais une naissance sur 550 (au lieu de une naissance sur 450 précédemment), soit un bébé toutes les six heures. Même si la prévalence baisse, la paralysie cérébrale touche encore 125 000 personnes en France.

La paralysie cérébrale est la première cause de handicap moteur chez l'enfant. Le terme est parfois utilisé en synonyme d'infirmité motrice chronique mais il est plus large que cette dernière et il regroupe davantage de troubles. Cette paralysie est due au manque d’oxygénation du cerveau du bébé lors de la grossesse ou l’accouchement. Il en résulte des lésions irréversibles sur le cerveau en développement du fœtus ou du nourrisson. "Ces lésions provoquent un ensemble de troubles permanents du mouvement et de la posture, responsables de limitations d’activités", indique la fondation Paralysie cérébrale. Ces troubles sont le plus souvent accompagnés de troubles sensoriels, perceptifs, cognitifs, de la communication et du comportement.

Les causes de la paralysie cérébrale sont multiples. Si dans 60% des cas environ on peut identifier une cause probable expliquant la survenue des lésions cérébrales, dans 40% des cas la cause est inexpliquée. Il est à noter qu’environ la moitié des enfants (55%) sont nés à terme, 45% sont prématurés ou  grands prématurés.

Les grandes causes identifiées sont la prématurité, l’accouchement difficile, l’accident vasculaire cérébral néonatal, une infection ou maladie pendant la grossesse ou les premiers mois de la vie de l’enfant.

 

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24