1. / Se soigner
  2. / Examens médicaux
  3. / IRM

La plus puissante IRM au monde achève son périple

Un appareil d'IRM géant a quitté les usines de Belfort, début mai, pour un périple de plusieurs jours en direction du centre de recherche NeuroSpin du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), à Saclay, en région parisienne. L’IRM la plus puissante au monde permettra de voir le cerveau comme jamais il n’a été vu.

Rédigé le , mis à jour le

La plus puissante IRM au monde achève son périple

132 tonnes, 5 mètres de long, 5 mètres de large et de hauteur... l'aimant géant, qui sera le cœur de l’IRM le plus puissant au monde, achève un périple de plusieurs jours sur les routes et les fleuves de France.

Le convoi a quitté les usines de montage de Belfort, le 4 mai, pour rejoindre Strasbourg, où il a ensuite été transféré sur une barge. Le convoi a ensuite circulé le long du Rhin pour atteindre le port de Rotterdam, aux Pays-Bas, où il a été embarqué sur un navire maritime pour rejoindre le Havre. Il a ensuite été installé sur une péniche pour naviguer sur la Seine jusqu’à Corbeil-Essonnes où il est arrivé le 17 mai 2017. Un périple sous haute surveillance : "On a placé des capteurs sur l’objet de manière à contrôler pendant tout le transport, qu’il n’y ait pas de choc. Et là, les données sont bonnes", explique  Lionel Quettier, chef de projet, CEA-IRFU.

Au centre de recherche NeuroSpin, les équipes sont en ébullition. Ce projet un peu fou est né il y a quinze ans dans la tête de chercheurs ambitieux. Une fois assemblé, cet IRM sera le plus puissant au monde. "C’est un aimant supraconducteur qui va générer un champ magnétique de 11,7 teslas. A titre de comparaison, quand vous allez dans un hôpital, une IRM classique a une puissance située entre 1,5 et 3 teslas", détaille Lionel Quettier.

Un instrument hors norme qui permettra de voir le cerveau comme on ne l’a jamais vu : il permettra d’obtenir des images 100 fois plus précises qu’avec les équipements actuels. "Nous espérons aller beaucoup plus loin, au dixième de millimètre pour pouvoir vraiment explorer le cerveau dans toute sa complexité. Par exemple, la structure impliquée dans la maladie d’Alzheimer est l’hippocampe. Avec une résolution dix fois supérieure, on pourra bien mieux délimiter ses contours, l’étudier et bien comprendre ses liens avec la maladie", explique Cécile Lerman, chercheuse à NeuroSpin (CEA).

Mais les chercheurs devront encore patienter quelques années, entre le temps d’installation, de mise en route et les tests nécessaires pour s’assurer de la sécurité, il faudra attendre 2019 pour que cette IRM unique au monde soit opérationnelle.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24