1. / Se soigner
  2. / Accidents

Noyades : 261 morts depuis le début de l'été

761 accidents de baignade dont 261 mortels ont été recensés par l’enquête « noyade 2015 » de l’Institut de veille sanitaire depuis le début de l’été. Un chiffre en forte hausse lié au beau temps persistant et qui touche particulièrement les moins de 20 ans et les plus de 65 ans.

Rédigé le

Noyades : 261 morts depuis le début de l'été
761 accidents de baignades ont été recensés depuis le 01 juin 2015

La saison estivale 2015, particulièrement ensoleillée, incite à la baignade et les points d'eaux connaissent un afflux de fréquentation. Un beau temps qui n’est pas sans conséquence sur le taux d’accidents de baignade selon l’Institut de veille sanitaire. Du 1er juin au 9 août l’InVS a déjà comptabilisé 761 noyades dont 261 ont été à l’origine d’un décès. Soit en moyenne 3,7 décès par jour selon un communiqué commun de l’InVS et l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) daté du 13 août.

Se baigner sans danger

L’Inpes a édité une brochure « se baigner sans danger » pour inciter à adopter les bons réflexes de prévention. Parmi eux :

- Surveiller en permanence les enfants qui se baignent, même s’il sont équipés de brassards.

- Tenir compte de sa forme physique avant de plonger dans l’eau.

- Se baigner uniquement dans des zones surveillées et éviter les repas trop copieux ou les boissons alcoolisées avant et pendant la baignade.

- Se tenir informé des conditions de baignade et consulter régulièrement les bulletins météo.

Ce chiffre est en forte hausse par rapport à la dernière enquête Noyades réalisée tous les trois ans depuis 2006 en se basant sur les données des secours. L’InVS a recensé 19 décès de plus qu’en 2012 à la même période. La hausse est particulièrement nette chez les enfants et les adolescents, avec 60 décès observés contre 39 en 2012 et chez les plus de 65 ans avec 94 décès contre 63 trois ans auparavant.

« Ces noyades accidentelles peuvent se produire suite à un malaise, une imprudence, ou être dues au fait de na pas savoir bien nager », indique le communiqué qui souligne « l’importance d’apprendre à nager ou de réapprendre à bien nager » pour les plus âgés.

Malgré les efforts de prévention, le bilan annuel des noyades se maintient chaque année autour de 500 décès.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24