1. / Se soigner
  2. / Accidents
  3. / Accidents domestiques
  4. / Monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone : treize enfants hospitalisés à Lyon

Quatre-vingt enfants scolarisés dans une école privée du VIIe arrondissement de Lyon ont été placés sous assistance respiratoire, et treize d'entre eux hospitalisés, après une intoxication ce lundi au monoxyde de carbone, causée par une chaudière à gaz défectueuse, a annoncé la préfecture.

Rédigé le

Monoxyde de carbone : comment éviter l'intoxication - Chronique de Gérald Kierzek

Aucun pronostic vital n'était engagé, a précisé la préfecture qui a toutefois déclenché le plan Orsec "nombreuses victimes", et le "plan blanc". Quarante véhicules, 100 sapeurs-pompiers et trois équipes du Samu étaient sur place. L'intoxication est due à "un problème technique sur l'évacuation des fumées d'une chaudière au gaz", a précisé la préfecture.

Voici quelques conseils à suivre pour prévenir les intoxications :

  • faites vérifier et entretenir vos chaudières, chauffe-eau, chauffe-bains, inserts et poêles par un professionnel, avant l'hiver ;
  • quelle que soit la température extérieure, aérez votre logement quotidiennement pendant au moins dix minutes ;
  • n'obstruez jamais les grilles de ventilation, même par grand froid ;
  • n'utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage (brasero, réchauds de camping, fours, barbecues, etc.) ;
  • n'utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d'appoint à combustion ;
  • n'installez jamais un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage...) : il doit impérativement être placé à l’extérieur des bâtiments ;
  • entretenez vos appareils en pratiquant un nettoyage régulier des brûleurs de la cuisinière à gaz.

En cas d'accident, les consignes de sécurité à suivre :

  • aérez immédiatement les locaux en ouvrant les portes et les fenêtres ;
  • arrêtez si possible les appareils à combustion ;
  • évacuez les locaux et les bâtiments ;
  • appelez les secours : le numéro unique d'urgence européen (112) ou les pompiers (18) ou le SAMU (15) ;
  • ne réintégrez pas les lieux avant d'avoir reçu l'avis d'un professionnel du chauffage ou des sapeurs-pompiers.

Vous pouvez vous munir d'un détecteur de monoxyde de carbone, disponible dans le commerce : il alertera d' une élévation de la teneur en CO dans l'air, dès lors qu'elle dépasse un certain seuil.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24