1. / Se soigner
  2. / Accidents
  3. / Accidents domestiques

Intoxications des enfants : danger à la maison !

Chez les enfants, un accident domestique sur dix est dû à une intoxication. Et une fois sur quatre, ce sont les produits ménagers, eau de javel en tête, les responsables. Au-delà des règles de bon sens, comment limiter les risques au maximum ? Que faut-il surtout éviter en cas d’accident ?

Rédigé le , mis à jour le

Intoxications des enfants : danger à la maison !
Sommaire

On croit faire attention et pourtant…

Après 20 opérations, Eddy doit réapprendre à manger et à parler

La maison est une véritable caverne d'Ali Baba que les petits téméraires prennent un malin plaisir à explorer dans les moindres recoins. La plupart du temps, le réflexe est de porter à la bouche tout ce qu'ils découvrent. Les accidents se produisent le plus souvent dans la cuisine, dans la salle de bains ou dans le garage. Les produits d'entretien sont doublement attirants : les flacons sont bariolés, les liquides colorés.

Dès l'âge de 3 mois, ils tentent d'attraper les objets qui sont à leur portée. Et même si, vers 9 mois, la signification du "non" commence à être intégrée, les enfants n'ont pas conscience du danger. Leur curiosité reste plus forte. Il faut faire encore plus attention aux hyperactifs et aux rêveurs.

C'est très souvent lors de l'utilisation des produits par les adultes que les accidents arrivent. Un moment d'inattention et c'est le drame. Dans le cas où l'enfant avale un produit caustique, il peut souffrir de brûlures internes extrêmement douloureuses, les séquelles peuvent être très graves.

Le lait n'est pas un antipoison, contrairement aux idées reçues. En cas d'ingestion, ne donnez rien à votre enfant, sinon le produit ira encore plus vite brûler les intestins. Ne le faites pas non plus vomir. Le produit a déjà brûlé le tube digestif au premier passage et le rebrûlera au deuxième. Il faut appeler le 15 ou le centre antipoison de votre région.

En échappant à la vigilance de sa mère, Eddy âgé de 18 mois, a avalé des granulés de soude caustique. Sa bouche, son œsophage, sa trachée notamment on été touchés ; sa maman témoigne...

Prévention

Les conseils avisés du président de l’Institut de Prévention des accidents domestiques

Tous les produits de nettoyage, de bricolage, et même les produits cosmétiques, contiennent des substances dangereuses. Or l'organisme d'un enfant est encore plus fragile. Si ce produit caustique est au contact de sa peau, de ses yeux ou de sa bouche, ou même s'il n'en respire qu'une petite quantité, il peut attaquer ses fonctions vitales. Les symptômes peuvent être des difficultés respiratoires, des brûlures, ou encore une perte de connaissance voire un coma.


Médicaments. Attention, les produits ménagers ne sont pas les seuls dont il faut éloigner les enfants. Les adultes sont peu vigilants vis-à-vis des médicaments. Ils traînent souvent à portée de main, sur la table de nuit, ou dans le sac à main. Pourtant, la majorité des intoxications chez l’enfant de moins de 5 ans est due à l’ingestion de médicaments. L'acide acétylsalicylique, par exemple, peut provoquer une grave intoxication si elle est absorbée en grande quantité.
Sachez donc que vous pouvez demander à votre pharmacien de vous délivrer vos médicaments sous blister.
 
Cosmétiques. Pensez également à tenir hors de portée des enfants les produits tels que vernis à ongle, parfums ou teintures. 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24