Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 17 septembre 2014 à 17h33
Mon compte

Forums

Forum > Accident Vasculaire Cérébral (AVC) > Embolisation anévrisme cérébrale

Auteur Embolisation anévrisme cérébrale
fulup
le 27/10/2010 15:46:32

Suite a une perte de sensibilité au chaud et au froid de la main droite mon médecin généraliste ma envoyée voir un neurologue.

Le neurologue ma prescris une IRM et j’ai découvert avec horreur que j’avais un anévrisme carotidien.
Je suis allé consulter dans le service de Neurologie diagnostique et thérapeutique de l’hôpital H. Mondor ou j’ai rencontré le chef de service avec lequel nous avons convenu d’une hospitalisation de 48 h le 12 novembre pour une artériographie suite a cette artériographie nous déciderons ensemble d’une intervention ou pas ! Le neurologue lui serai favorable à une Embolisation
Je me pose la question, comme il ne fait que 4 minimètres il n’est pas très important, et puis il peut y avoir des complications à la pose des coils :
- Risque de caillottage, pouvant nécessiter une thrombolyse peropératoire
- Plus rarement, largage de coil dans le vaisseau porteur
- Rupture accidentelle de l’anévrysme avec hémorragie méningée.

Et puis il y a un risque d’AVC après l’intervention (le plus souvent au cours des 10-12 premières heures)

Et en fin l’extension du caillot (induit dans l'anévrysme par les coils) vers les vaisseaux sains de voisinage et risque d'AVC

La question que je me pose faut-il avoir peur d’une rupture d’anévrisme ou d’un AVC ? Après l’Embolisation je continuerai à vivre dans l’angoisse comme maintenant

J'aimerai connaître des personnes qui on eu ce genre d’intervention, s'il y a des séquelles, cela dure longtemps, la vie après, comment vit l’entourage familial ???
D'avance je vous remercie pour vos témoignages.

Cordialement

Philippe







Clair Vandersteen
Interne en 7ème année
CHU de Nice

Modérateur
le 11/01/2011 21:54:35

Bonsoir, 


En effet la pose de Coils expose à ces complications, mais il est important de savoir qu'un anévrisme ne regresse jamais, ne fait qu'empirer et fini parfois par se rompre plus ou moins rapidement selon certains facteurs de risques (hypertension arterielle ++)


En effet une hémorragie méningée peut être gravissime et conduire au décès, comme elle peut être minime si prise à temps. Mais les séquelles peuvent être dramatiques, notamment si la rupture d'anévrisme concerne une artère importante du cerveau (ischémie, hématome compressif...hémiplégie,aphasie....)


La balance bénéfices risques est en faveur du traitement de l'anevrisme, et les complications du traitement sont bien contrôlées et prévenues au cours de la courte hsopitalisation en milieu neurochirurgical. Si un anevrisme est embolisé, il n'évolue plus ou que trés trés peu.


 


n'hésitez pas à poser des questions à votre radio embolisateur ou neurochirurgien.


 


cordialement.


miche1958
le 16/01/2011 23:42:53

en janvier 2010,on m'a détecter un anévrisme cérébral au scanner puis a l'irm on devait me faire une artériographie manque de chance l'anévrisme a peter j'ai perdu connaissance et on m'a fait une embolisation en urgence.en octobre dernier j'ai refais un irm et j'ai revu le chirurgien qui m'a suivie a Rennes,il m'a dit que tout n'a pas été embolisé cause urgence.j'en repasse un autre le 14 février prochain,je suis inquiète car il m'avait dit à notre dernière consultation qu'il faudrait peut etre une autre intervention.J'ai peur de revenir à la case départ c'est à dire 3 semaines de coma,en tout 3 mois d'hosto avec la réeducation pas trop de séquelles énorme fatigue problèmes tirohide et surrénales et comme vous pouvez le voir certains mots que je ne sais plus écrire,je suis devenue très irritable et plus émotive.en bref,je voudrais savoir si il y a des risques et encore des séquelles à suivre après merci

Sadebe
le 28/01/2011 23:14:05

Si mon expérience peut vous aider à appréhender ces anévrismes et leurs conséquences... voilà mon parcours : fin 2008, j'ai demandé à mon médecin traitant un scan cérébral tellement je souffrais (tête côté droit, cou et épaule). Là, surprise, le radiologue découvre "un anévrysme géant, fuyant, de la jonction vertébro basilaire ... responsable d'un effet de masse sur le tronc cérébrale". Panique du radiologue et moi, contente de savoir enfin de quoi je souffre ... Je me suis moins amusée quand je suis allée à la Pitié Saleptrière... Embolisation, poses d'un stent et de 156 cm de coilts ! Jusque là ... pas de soucis, tout se déroule bien, je sors une semaine plus tard ... sans traitement particulier sauf des anti-coagulants ! Après 10 jours de souffrances, retour via le SAMU à l'hosto ... Un traitement médicamenteux dans la poche, je rentre chez moi 48 heures plus tard. Depuis cette période et une seconde embolisation avec pose de deux stents, me voilà avec pour traitement jounalier : rivotril : 15 à 20 gouttes le soir, 6 (voire 8 quand je souffrais trop) efferalgan codéïné, 200 mg de contramal, du tégrétol (200), trois bi profénide, 1 paroxétine (20) ... et du kardégic (75)... Inutile de préciser que si je n ai jamais cessé de travailler (temps partiel), je ne sais pas ni me lever de bonne heure, ni me coucher tôt, j ai des pertes de mémoire, des problèmes d'élocution, une dépression grave, et ces derniers temps, l'estomac qui crie stop! .... Alors pas plus tard qu'hier, je suis allée voir un autre généraliste. Son diagnostic : stopper les efferalgan codéïnés, doubler la dose de contramal, arrêter le bi profénide, et un tercian 25mg pour dormir ! .... J'y ai droit pendant 10 jours avant d'aller me faire désintoxiquer ... Tout ça pour dire que malheureusement, seule la désintoxication en milieu hospitalier peut être efficace sans souffrance parce que depuis hier, j'ai tout le côté droit qui me fait véritablement souffrir et ce n est que depuis 24 heures .... Par contre, au vu de mon expérience, il semblerait que le contramal soit moins "nocif" que l'efféralgan codéïné ... mais moins efficace en ce qui me concerne... Bon courage à tous ...

michèle.p
le 01/09/2011 07:50:41

Bonjour,suite à des problèmes de l'oeil droit on m'a trouvé un anévrisme géant carotidien ophtalmique de 35 mm le 28/01/2011. Suite à cette découverte effroyable, 48h00 plus tard j'avais rdv avec un neurochirurgien qui décida de m'ouvrir la boîte cranienne soit 3 semaines plus tard. L'anévrisme était trop gros, impossible à enlever, il a donc été clippé. L'opération fut longue et très délicate - 5h30, mais l'hopital me fit sortir 4 jours plus tard. Résultat des courses: AVC ischémique dû à un vasospasme. Hémiparésie du côté gauche. Je suis restée ainsi durant plus de 24h00 et ce, avant d'être hospitalisée en soins intensifs. Je suis restée 3 semaines couchée à 45° - tête en bas afin d'oxygéné le cerveau. Ce fut très éprouvant pour moi mais super bien soignée par le meilleur neurologue de France: Professeur F.NICOLI de l'hôpital de la Timone. Je le remercie encore aujourd'hui car ce grand Monsieur m'a sauvé la vie. A ce jour, je suis chez moi, je me repose car je suis encore sous traitement lourd. Ceci dit, je suis vivante et j'ai pratiquement retrouvé mon membre supérieur gauche.

Message modifié le 01/09/2011 07:53:24, par michèle.p

Dan8
le 24/09/2011 11:08:47

Bjr à tous,j'ai subi une embolisation avec pose de stent nu suite à un anévrisme cérébral de 6 mm en Mai dernier; le médecin m'a prescrit Plavix pendant 06 semaines et Asaflow ( kardégic en France )pendant 06 mois. Lors de mon dernier contrôle, il s'est averé un contraste dans l'anévrisme car les coils se sont impactés et j'ai peur d'une nvlle intervention; mais aussi, suite à de sérieux problèmes gastriques et hémmorroidaires, il vient de me demander d'arrêter également le Kardégic. Je voudrais savoir si cela ne va pas m'exposer à des complications; suis très fragilisée par cette intervention surtout à cause des sensations de douleurs bizarres que j'ai dans la tête; aussi ma vue n'est plus la même.
Bon wknd à vs!

Message modifié le 25/09/2011 10:18:11, par Dan8

fulup
le 25/09/2011 11:33:42

Je suis à l’origine de ce message et comme toi finalement je me suis fait embolisé d’un anévrisme cérébral en avril dernier de 3 mn et comme toi j’ai pris du plavix a haute dose avant et après l’embolisation il m’a posé un stent et 3 coils j’ai arrêté le plavix à mon dernier control et je prends aussi du Kardégic que je devrai arrêter à mon prochain control le 10 octobre prochain tout est ok
Bon dimanche

valjos
le 03/07/2012 13:20:27

Je viens d'etre diagonotise avec un anevrisme carotidien de 4mm. Je suis tres decue de la facon dont les docteurs en France prennent des decision sans vous donner les reponses a vos questions. En effet j'ai vecu aux USA pendant 25 ans et la-bas on prend son temps pour expliquer a fond le probleme.
J'ai ete a la salpetriere: La, on veut faire une angiographie et en lisant dans des sites americains dans des hopitaux universitaires, je m'apercois qu'il y a des risques et aussi d'autres moyens moins dangereux.

de l'autre, hopital sainte anne: la un docteur specialise dans les tumeurs me dit qu'il prefere attendre et refaire une irm en octobre. Donc, quoi faire ? Voir un 3eme docteur dans le secteur prive et payer 150 a 200 euros ? Ceci peut-il etre une plus sure approche ? J'avoue que j'ai peur des operations non pas pour le mal mais pour les repercussions possibles. Merci de votre aide.

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier



M'abonner aux réponses :


Voir aussi
Rupture d'anévrisme : un accident imprévisible
Rupture d'anévrisme : un accident imprévisible

21 octobre 201322

La rupture d'anévrisme (ou anévrisme cérébral) est un accident redouté qui peut laisser de lourdes séquelles. Une fois sur deux, elle est mortelle. Une fois sur quatre, les victimes survivent mais ave [...]


Maladies cardiovasculaires : les femmes aussi
Maladies cardiovasculaires : les femmes aussi

4 octobre 20131

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les femmes meurent bien davantage de maladies cardiovasculaires que du cancer. Ces maladies sont d'ailleurs en constante augmentation. Quels sont les risqu [...]



Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).