Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 21 septembre 2014 à 0h00
Mon compte

Forums

Forum > Accident Vasculaire Cérébral (AVC) > AVC ischémique + épilepsie post AVC.

Auteur AVC ischémique + épilepsie post AVC.
Slimane
le 21/01/2011 08:17:04

Bonjour,
j'ai une mère agée de 73 ans , elle présente depuis 13 mois une hémilpégie dte + aphasie (AVC sur ACFA).
Une épilepsie s'est manifestée au 03 mois post AVC. Traitée actuellement par Dépakine 500 chrono.
Sur le plan motrice, elle bouge son membre inférieur avec une petite amélioration de l'aphasie.
Actuellement la réeducation s'est arrétée depuis 04 mois.
Comme question:
A ce temps, peut on espérer une récupération après cette période post AVC;
Est que l'epilepsie va endommager la récupération motrice.
Le Neurologue lui prescrit du PROZAC 20mg 1gel/j, pour bien améliorer son état psychique.
Y-a-t-il une interférence en le PROZAC et l'épilepsie (épilepsie partielle secodairement généralisée);car, elle présente une crise légère presque chaque 02 mois.

Je vous remercie pour votre suite.

dajule
le 09/05/2011 09:18:14

Bonjour,
J'ai fait 3 AVC,1 hémoragique,puis un 2ème ischémique et 2 mois après une crise d'épilepsie(due aux AVC soit disant),puis 6 mois après un 3ème AVC et là les neurologues m'ont dit:vous avez une maladie du cerveau,la dégénérescence des vaiseaux du cerveau.j'ai 61 ans,je suis hémiparésique côté droit et reconnu handicapé à +80%.La médecine ne sait plus comment me soigner puisque j'ai une maladie sans nom;donc,je n'ai pas de médicamenrs pour guérir,seulement pour ralentir l'évolution de la maladie.Aujourd'hui,je ne fais plus rien;je suis au maximum des médicaments que je peux prendre.je vais arrêter d'écrire car je suis fatigué.

zag
le 12/05/2011 16:05:22

@Slimane: vous dites que la rééducation de votre maman est stoppée depuis 4 mois, mais de quelle rééducation parlez-vous: orthophonique, kinésithérapique ou les 2?
Concernant votre question sur la récupération: vous parlez de période "post AVC", mais en fait, votre maman restera toute sa vie en période "post AVC". Evidemment, le temps écoulé depuis l'accident en lui-même joue, et la récupération n'est pas la même dans les 6 mois qui suivent l'AVC ou 3 ans après...

Pour une personne aphasique suite à un AVC, il faut être assez clair: le patient restera "aphasique" toute sa vie. Attention! Je ne dis pas par là qu'il restera au même stade qu'initialement ad vitam eternam. Seulement, il faut bien comprendre qu'un AVC provoque une lésion d'une partie du cerveau, et que le cerveau ne se régénérant pas, ces lésions sont irréversibles. La récupération étayée par les rééducations orthophonique et kinésithérapique sera possible par la mobilisation d'autres parties du cerveau qui vont venir pallier les difficultés rencontrées par le patient pour parler, comprendre, marcher, etc... Mais on ne peut pas "réparer" la partie qui était initialement attribuée à ces tâches. Donc un patient peut réussir à compenser plus ou moins bien ses troubles, mais il restera toujours des séquelles plus ou moins importantes. Ces séquelles sont très variables en fonction de la lésion en elle-même (étendue des lésions au niveau cérébral), du temps qui s'est écoulé entre l'AVC et la prise en charge hospitalière (certains patients seront à l'hôpital dans la demi-heure, d'autres font leur AVC pendant leur sommeil et ne seront pris en charge que beaucoup plus tard, etc.; on considère que pour un traitement optimal, l'AVC doit être pris en charge dans les 4h), des capacités de récupération de chacun qui sont très variables d'un individu à l'autre, de l'âge du patient, etc. Il est donc très difficile d'établir un pronostic précis post AVC, mais les rééducations se font souvent sur le long terme et on peut toujours espérer voir "revenir" des choses même plusieurs années après.

Quant à l'épilepsie, je ne maîtrise pas trop le sujet, mais les crises peuvent effectivement, il me semble, constituer une difficulté supplémentaire lors de la récupération motrice. Mais je crois aussi que cela dépend de la nature de la crise (généralisée ou non, etc)

Cordialement,
Zag

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier



M'abonner aux réponses :


Voir aussi
Anévrisme aortique : opérer avant la rupture
Anévrisme aortique : opérer avant la rupture

23 août 20135

L'aorte est la plus grosse artère de l'organisme" Autant dire qu'en cas de rupture, on a peu de chances de s'en sortir. L'une des principales causes de ce genre d'accident est l'anévrisme. Lorsqu'il a [...]


Rupture d'anévrisme : un accident imprévisible
Rupture d'anévrisme : un accident imprévisible

21 octobre 201322

La rupture d'anévrisme (ou anévrisme cérébral) est un accident redouté qui peut laisser de lourdes séquelles. Une fois sur deux, elle est mortelle. Une fois sur quatre, les victimes survivent mais ave [...]



Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).