1. / Maladies
  2. / Yeux

Poches sous les yeux : des paupières qui s’alourdissent

Vous n'avez plus le regard lumineux. Vos yeux sont fatigués, vos paupières enflées…Vous avez des poches sous les yeux. Peut-on les traiter ? Par quels moyens ? Comment coûte un recours chirurgical ?

Rédigé le , mis à jour le

Poches sous les yeux : des paupières qui s’alourdissent
Poches sous les yeux : des paupières qui s’alourdissent
Sommaire

Comment apparaissent les poches sous les yeux ?

blepharoplastie_intro.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la formation de poches sous les yeux.

Les paupières servent à protéger l'œil et à répartir les larmes qui forment le film lacrymal, sur toute la surface de l'œil. C'est ce qui évite le dessèchement et les irritations. La face interne des paupières est recouverte d'un tissu rosé, la conjonctive. Elle est associée à ce que l'on appelle le tarse, qui contient des fibres. C'est ce qui rend la paupière rigide.

Le contour de l'œil est la partie la plus fragile du visage. Elle est recouverte d'une peau qui est cinq fois plus fine qu'ailleurs et qui contient moins de fibres de soutien, que celle qui recouvre le reste du corps. Avec l'âge, nos 15 000 battements de cils par jour finissent par affaiblir ces fibres, la peau se relâche. Mais ce n'est pas tout, les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques qui nourrissent les cellules de cette zone, fonctionnent au ralenti. Les échanges entre les cellules se font mal. Résultat : il y a une rétention d'eau et les paupières gonflent. Le manque de sommeil, l'accumulation de la fatigue ou le stress peuvent aussi influer sur la formation de ces poches.

Mais la vraie poche est provoquée par un autre phénomène. Le globe oculaire est entouré de muscles (un muscle releveur pour ouvrir la paupière supérieure et un muscle orbiculaire pour fermer les paupières). Entre la peau et les muscles, il y a de la graisse. Elle permet à l'œil de tourner plus facilement dans l'orbite. Cette quantité de graisse varie d'une personne à l'autre, mais elle peut aussi glisser de son emplacement pour remplir la paupière inférieure, du coup elle gonfle et crée une poche disgracieuse.

Pour venir à bout de ces poches, il y a des méthodes naturelles comme mettre sur les paupières des sachets de thé vert, connu pour son effet décongestionnant. Il y aussi des crèmes ou des gels qui aident à dégonfler les paupières. Mais il y a plus radical : la chirurgie.

Une technique nommée blépharoplastie

doss_poches_sous_yeux_operation.flv
Attention, images de chirurgie : une opération rapide mais très délicate

Le chirurgien passe par la voie conjonctive. Il a ouvert la face interne de la paupière inférieure pour éviter la cicatrice. Il est aussi possible de faire une incision de l'extérieur, au niveau de la surface de la paupière. Cette deuxième voie laisse une petite cicatrice mais elle permet à ceux qui portent des lentilles de les remettre dès le lendemain de l'opération. Alors qu'avec l'autre méthode, il faut attendre la fin de la cicatrisation pour pouvoir le faire.

Ce traitement chirurgical est le plus souvent considéré comme de la chirurgie esthétique. Il n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Cette opération coûte environ 2 500 euros.

 

Les yeux sans les poches

doss_poches_sous_yeux_temoin.flv
Quels sont les résultats après une blépharoplastie ?

Nicole a 60 ans. Elle a commencé à avoir des poches à l'âge de 40 ans. Avec les années, ses poches ont gonflé. Nicole a très vite voulu se faire opérer, ce qu'elle a fait en 1995. Depuis, ses poches ont été allégées. Elle se sent beaucoup mieux dans sa peau.

Petit conseil pour finir, la région des poches est extrêmement fragile. Elle demande au préalable une bonne connaissance de l'anatomie et des fonctions palpébrales autrement dit de la paupière. Il est donc préférable de s'adresser à un chirurgien ophtalmologiste.

 

En savoir plus

Questions/réponses :

Dossiers sur Bonjour-docteur.com :