1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / Lentilles de contact

Sous la lentille, le siège des infections de l'œil

Toujours plus pratiques, les lentilles de contact sont aujourd’hui d’un entretien simple. Cependant le lavage des mains avant chaque manipulation et le choix des produits multifonctions ne sont pas à prendre à la légère, afin d’éviter des infections graves de l’œil.

Rédigé le , mis à jour le

Sous la lentille, le siège des infections de l'œil
Sommaire

Lentilles : un contact qui fragilise l'œil

Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent le bon usage des lentilles.

Pour éviter la buée ou pratiquer un sport sans avoir à gérer leurs lunettes, 3 millions de Français ont choisi de porter des lentilles de contact. Autant utilisent des produits pour les nettoyer. Mais récemment, le retrait du marché de deux solutions d'entretien a semé le doute sur l'innocuité de ceux-ci.

Les premières lentilles de contact sont apparues au XIXe siècle. Elles étaient en verre. Ce matériau a été remplacé dans les années 50 par du plexiglas. Mais, problème : ces lentilles dures empêchaient l'oxygénation de la cornée.

Posée directement sur l'œil, au niveau de la cornée, la lentille transparente a pour rôle de capter et de focaliser la lumière sur le cristallin. Pour être transparente, la cornée ne contient pas de vaisseaux sanguins et puise donc l'oxygène dont elle a besoin dans l'air et le liquide lacrymal.

Aujourd'hui, les innovations dans les matériaux et l'utilisation des lentilles semi-rigides ou souples ont résolu ce problème d'oxygénation. Mais il n'empêche qu'elles fragilisent toujours la cornée. Ainsi, lorsque de petites particules de poussière sont coincées entre la lentille et l'œil, cela peut créer de micros égratignures qui favorisent les infections.

Les bons gestes d’entretien des lentilles

L'origine des infections des porteurs de lentilles est principalement un défaut d'hygiène.

Les ophtalmologues rapportent un cas d’infection pour 1.000 détenteurs de lentilles, depuis la plus bénigne jusqu'à la kératite, une infection de la cornée. Le port de lentilles favorise la kératite bactérienne. Il s'agit d'une véritable urgence car il faut rechercher rapidement les germes en cause pour trouver un traitement antibiotique adéquat. L'atteinte peut être parfois si importante qu'une greffe de cornée est nécessaire.

Depuis quelques années, on constate une augmentation du nombre de ces infections de l'œil. Certains l'imputent aux produits d'entretien multifonctions, qu'on appelle aussi les "tout-en-un". C'est majoritairement un défaut d'hygiène qui est à l'origine des infections oculaires chez les porteurs de lentilles. Selon une étude : 43 % des Français ne se laveraient pas les mains avant de manipuler leurs lentilles.

Le contactologue, le spécialiste des lentilles

Visite chez le contactologue, le spécialiste des lentilles.

Pour ne prendre aucun risque, mieux vaut consulter un contactologue, autrement dit un ophtalmologue spécialisé dans les lentilles de contact.

Si malgré toutes les recommandations, une infection survenait, l'Agence nationale du médicament recommande d'enlever ses lentilles dès lors que l'œil présente des signes anormaux, comme une rougeur, un larmoiement excessif ou si votre vision se trouble.

Toute infection soupçonnée d'être liée à l'utilisation d'un produit d'entretien doit en outre faire l'objet d'un signalement. Les autorités de santé sont donc toujours sur le qui-vive.

Vous pouvez vous épargner tout entretien en adoptant la lentille souple journalière. On la jette chaque soir et on en remet une neuve et stérile, tous les matins. C'est pratique et moins risqué pour l'œil. Cependant, et revers de la médaille, ces lentilles "one day" sont vraiment plus chères.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24