1. / Maladies
  2. / Psychiatrie
  3. / Stress post-traumatique

Une thérapie innovante pour soigner le stress post-traumatique

Une thérapie innovante, associant la prise d'un médicament et la psychothérapie, a été mise au point pour soigner le stress post-traumatique.

Rédigé le

Une thérapie innovante pour soigner le stress post-traumatique

Après l'attentat de Nice en juillet 2016, des milliers de victimes ont souffert de stress post-traumatique. Pour se reconstruire, certaines personnes ont décidé de suivre une thérapie innovante, associant la prise d'un médicament (le propranolol) et la psychothérapie. Ce protocole a été mis au point par un psychologue canadien spécialiste du traumatisme, Alain Brunet.

La séance débute par la prise d'un bêtabloquant utilisé normalement en cardiologie pour traiter l'hypertension artérielle : "Ce médicament permet d'éliminer certains symptômes, notamment les palpitations qui peuvent survenir dans les états de stress aigus ou dans les états de stress post-traumatique", explique le Dr Robin Kardous, psychiatre.

À lire aussi : Stress post-traumatique : le calvaire en continu

Les émotions violentes et les manifestations physiques gênantes sont fréquentes chez les personnes qui souffrent de stress post-traumatique lorsqu'elles se remémorent le drame. La thérapie consiste donc à prendre le médicament et à revivre l'événement traumatisant. C'est la raison pour laquelle lors de la première séance, le patient est invité à écrire ce qui l'a choqué. Le but étant de "réactiver au maximum le souvenir dans les moindres détails", précise Nelly Darmon, neuropsychologue. Le patient doit ensuite relire son récit entre 1h et 1h30 après la prise du médicament. C'est le temps nécessaire pour que le bêtabloquant agisse.

L'objectif de la thérapie est de diminuer la charge émotionnelle et les manifestations physiques associées à un souvenir traumatisant. Images et pensées répétées, insomnies, cauchemars, réactions de sursaut, évitement… grâce à un questionnaire précis, l'état de stress post-traumatique du patient est mesuré à chaque séance. Selon une échelle bien définie, on parle de stress post-traumatique à partir de 44 points.

Moins de fatigue, moins de difficultés pour se concentrer, plus de joie de vivre… grâce à cette thérapie, les patients réussissent en quelques semaines à surmonter certaines séquelles psychologiques.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24