1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pollution de l'air

Pollution de l'air : la santé avant tout !

Depuis une semaine, Paris et sa région subissent le pic de pollution hivernal le plus intense et le plus long depuis au moins dix ans. Dans les prochains jours, l'émission de particules fines risque même de s'intensifier et de s'étendre à d'autres régions. Des épisodes de pollution qui peuvent entraîner ou aggraver les crises d'asthme, les nez qui coulent, les irritations de la gorge ou des yeux… particulièrement chez les personnes les plus vulnérables.

Rédigé le

Pollution de l'air : la santé avant tout !

Elles ne sont pas visibles à l’œil nu, mais les particules fines n’ont jamais été aussi présentes en région parisienne. Un épisode de pollution exceptionnel qui appelle à la vigilance. Une fois inhalées, en effet, ces particules se diffusent dans l'organisme et entrainent l’apparition, ou l’aggravation, de gênes respiratoires. L'asthme par exemple, car la pollution augmente l’inflammation des voies respiratoires. Mais un tel pic de pollution peut avoir des conséquences encore plus graves. Chez les personnes cardiaques notamment, elle provoque une inflammation des vaisseaux et accroit les risques de mortalité.

Pour prévenir les risques, mieux vaut donc éviter le sport en plein air, car plus l'effort physique est important, plus les particules fines s'infiltrent dans les poumons. En cas de doute, surtout, ne pas hésiter à consulter son médecin. Les personnes les plus vulnérables, à savoir les nourrissons, les femmes enceintes et les personnes âgées, sont les plus exposées. 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24