1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pneumonie

Malaise d'Hillary Clinton : qu'est-ce qu'une pneumonie ?

La candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, annule ses déplacements des prochains jours en raison d'une pneumonie. Affection dont elle souffre depuis plusieurs jours et qui expliquerait le malaise dont elle a été victime hier en marge des commémorations des attentats du 11 septembre 2001. Qu'est-ce qu'une pneumonie ? Les explications en images.

Rédigé le

Malaise d'Hillary Clinton : qu'est-ce qu'une pneumonie ?

La pneumonie est une affection respiratoire causée par des bactéries, des virus et plus rarement par des champignons qui attaquent les poumons.

L'infection frappe les alvéoles pulmonaires, des petits sacs en forme de ballons situés à l'extrémité des bronchioles. L'organisme réagit en déclenchant une réaction d'inflammation. Les alvéoles se remplissent de pus et de liquide inflammatoire, limitant l'apport d'oxygène et rendant difficile la respiration du patient.

Quels sont les symptômes ?

Les principaux symptômes sont une montée de fièvre soudaine, une toux d'abord sèche qui devient grasse avec des secrétions, la fatigue, un essoufflement, une douleur thoracique qui s'intensifie durant la toux. La respiration peut aussi être sifflante et le souffle court.

Le diagnostic est généralement posé sur la base d'un examen clinique et d'une radiographie du thorax.

Comment s'attrape-t-elle ?

D'origine virale ou le plus souvent bactérienne, la pneumonie est peu contagieuse. Elle s'attrape par l'inhalation de particules contaminées.

"En général, les germes viennent de la bouche. Dans l’immense majorité des cas, ils sont éliminés quand ils pénètrent dans les voies aériennes, mais chez un certain nombre de gens, lorsque le germe est très agressif, et qu'il y en a beaucoup, ils peuvent provoquer une pneumonie", explique le Dr Philippe Girard, pneumologue à l’Institut mutualiste Montsouris (IMM), à Paris.

Quel est le traitement ?

Si la gravité de la pneumonie est extrêmement variable, dans la majorité des cas, elle se guérit en quelques jours.

"Le traitement de base repose sur des antibiotiques. Normalement, on a une réponse dans les 48 heures ou trois jours maximum. Le patient doit redevenir apyrétique, c'est-à-dire sans fièvre, et la guérison s'opère toute seule, dans les jours suivants", explique le Dr Philippe Girard, pneumologue à l'Institut mutualiste Montsouris (IMM), à Paris.

Si le patient ne répond pas au premier traitement, il faudra faire des prélèvements plus poussés afin d'identifier précisément le germe et choisir l'antibiotique le plus adapté.

Combien de temps faut-il pour s'en remettre ?

Cela dépend de la sévérité des symptômes. La plupart du temps, les patients se sentent mieux après un traitement médicamenteux et une semaine de repos.

En France, entre 400.000 et 600.000 cas de pneumonie sont recensés chaque année.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24