1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pneumonie

Jacques Chirac hospitalisé pour une infection pulmonaire

Le 18 septembre, Jacques Chirac a été hospitalisé à Paris pour une infection pulmonaire. Si la nature de l’infection n’a pas été précisée, l’ancien président, affaibli depuis plusieurs années, devrait rester à l’hôpital dans les prochains jours. 

Rédigé le

Jacques Chirac hospitalisé pour une infection pulmonaire
Jacques Chirac hospitalisé pour une infection pulmonaire

L’ancien président de la République, âgé de 83 ans, a été admis le 18 septembre à La Pitié-Salpêtrière pour une infection pulmonaire. Alors que, comme à chacune de ses hospitalisations, les rumeurs les plus alarmantes circulent, une source proche de Jacques Chirac a précisé à l'AFP qu’il était conscient.

Jacques Chirac, victime d’un accident vasculaire cérébral en 2005, a été hospitalisé à plusieurs reprises, notamment une quinzaine de jours en décembre 2015, pour affaiblissement. En 2014, son épouse, Bernadette Chirac, avait également évoqué publiquement ses troubles de la mémoire

Infection pulmonaire : un risque de dégradation chez les personnes âgées      

Peu des précisions ont été données quant à l’état de santé du président. Chez les personnes âgées, les infections pulmonaires peuvent contribuer à une dégradation de l'état général et des fonctions cognitives.

Ces infections "peuvent être des choses très variables " relève le Dr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) : bronchite en cas d'infection des bronches, pneumonie si elle touche les poumons, broncho-pneumonie quand elle atteint les deux.

"Chez les sujets âgés, le plus souvent, une première infection pulmonaire s'améliore au bout de quelques jours ou semaines, mais le problème est qu'elle récidive souvent" explique le Dr Dautzenberg. "Quand on est très touché sur le plan neurologique, avoir ce type d'infection peut dégrader la fonction cognitive" ajoute-t-il.

Plus généralement, une infection peut être le signe "que l'état général n'est pas bon", souligne le médecin. Elle "s'attaque surtout aux gens diminués et est plus fréquente chez les fumeurs", précise-t-il. La nature de l'infection dont souffre M. Chirac n'a pas été précisée.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24