1. / Maladies
  2. / Poumons

Nodule pulmonaire : une tache sur les poumons

Une petite grosseur dans les poumons, l’image fait d’emblée penser à un cancer. C’est effectivement le cas près d’une fois sur deux, mais ces nodules peuvent aussi être bénins ou signaler des maladies beaucoup moins graves. Ils sont en tout cas très fréquents : on en repère un toutes les cinq cent radiographies.

Rédigé le , mis à jour le

Nodule pulmonaire : une tache sur les poumons
Nodule pulmonaire : une tache sur les poumons
Sommaire

Anatomie du poumon

100-Nodule_pulmonaire_anatomie.flv
Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes vous expliquent l’anatomie des poumons.

Des organes vitaux. Les poumons sont le siège des échanges gazeux entre l'air et le sang ? L'oxygène de l'air inspiré passe dans le sang tandis que le gaz carbonique rejeté par les cellules est rejeté dans l'air expiré.

Lobes pulmonaires. Les poumons sont formés de lobes , deux pour le gauche, trois pour le droit.

Le système bronchique. La trachée se divise en deux bronches, une bronche souche pour chacun des poumons. Chaque bronche se ramifie ensuite de plus en plus pour apporter l’air dans tout le tissu pulmonaire.

Qu’est-ce qu’un nodule ? Les nodules pulmonaires correspondent à des anomalies souvent révélées par une simple radio du thorax ou un scanner, il s'agit de petites boules dans les poumons.

Comment détecter un nodule pulmonaire ?

100-Nodule_pulmonaire_examens.flv
Le diagnostic d'un nodule pulmonaire

Des lésions fréquentes. Ces nodules sont très fréquents, puisqu'on en repère un toutes les 500 radiographies. Une fois sur deux, ils présentent un risque pour le patient.

Moins de trois centimètres. Quand un nodule apparaît sur une radio ou sur un scanner des poumons, il se situe dans le tissu (parenchyme) pulmonaire. Il s'agit d'une petite lésion arrondie qui mesure moins de 3 centimètres de diamètre.

Nodules et cancer. La première crainte, lorsque l'on découvre un nodule, est qu'il y ait un cancer. Rappelons que le cancer des poumons tue 27 000 personnes chaque année en France.

Nodules et infection. Dans certains cas ces nodules peuvent être bénins ou liés à des pathologies moins graves. Ils apparaissent, par exemple, quand le poumon est infecté par des bactéries, des virus ou encore des champignons.

Opérer pour pouvoir analyser

100-Nodule_pulmonaire_operation.flv
Chirurgie thoracique et analyse d’un nodule

Les poumons sous surveillance. Si le patient n'a aucun antécédent de cancer, qu'il n'a jamais fumé et que les nodules semblent bénins, une simple surveillance peut suffire. Il faut alors faire trois scanners à trois mois d'intervalle pour s'assurer que le nodule n'a pas évolué.

Nodule bénin ou tumeur du poumon? Si le volume augmente, en revanche, l'imagerie ne suffit plus. Il faut alors en étudier le contenu. Les médecins peuvent faire une ponction sous scanner. Mais parfois, le seul moyen de l'analyser est de retirer le nodule au bloc opératoire. On estime que 60 % des nodules pulmonaires découverts chaque année sont bénins.

La chirurgie du nodule. Le recours à l'opération peut être accéléré pour les patients qui ont déjà eu un cancer du poumon, puisque l'on craint une rechute. Il en est de même pour les malades qui ont des métastases, c'est-à-dire des cellules malignes d'un autre cancer (du côlon, du sein ou de la peau) qui auraient migré dans les poumons.