1. / Maladies
  2. / Peau
  3. / Zona

Un vaccin contre le zona efficace, même chez les plus âgés

Un nouveau vaccin contre le zona réduit de façon considérable les risques d'être infecté par cette maladie extrêmement douloureuse. Une efficacité constatée même chez les plus de 70 ans qui sont le plus touchés par le virus.

Rédigé le

Un vaccin contre le zona efficace, même chez les plus âgés
Un vaccin contre le zona efficace, même chez les plus âgés

Le zona profite des faiblesses de l'organisme. Le virus de la varicelle, stocké dans les ganglions pendant des années, peut parfois s'échapper, profitant d'une fatigue ou d'une baisse du système immunitaire. On parle alors de zona, une maladie qui touche particulièrement les personnes âgées, à l'immunité plus fragile. C'est pourquoi les plus de 50 ans sont la cible privilégiée du vaccin contre le zona. Développé par le laboratoire GSK, ce nouveau vaccin appelé HZ/su présente des résultats très encourageants. Il protègerait 97,2% des plus de 50 ans du virus, selon les conclusions de la troisième phase d'essai clinique, publiées le 28 avril 2015 dans le New England Journal of Medicine.  

Plus de 15.400 personnes ont participé à l'essai, dans 18 pays européens. Une partie a reçu deux doses du vaccin, tandis que l'autre recevait un placebo. Parmi le groupe vacciné, seules 6 personnes ont été infectées par le zona au bout de trois ans, contre 210 dans le second groupe. Et cette efficacité reste la même quelque soit le groupe d'âge : quinquagénaires, sexagénaires ou plus de 70 ans.

Plus efficace que son concurrent

Depuis 2006 déjà, un vaccin contre le zona est commercialisé sous le nom de Zostavax®. Mais il ne protège que la moitié des personnes vaccinées et son efficacité décroit largement avec l'âge, passant de 51% à 50 ans à 37% après 70 ans. L'intérêt de ce nouveau vaccin est donc d'offrir une protection supérieure et pour tous contre cette maladie douloureuse et handicapante.

En se propageant dans le système nerveux, le zona crée une inflammation des nerfs sensitifs qui provoque des douleurs très intenses et localisées. Ces névralgies sont difficilement supportables et peuvent perdurer des mois après la fin de l'infection. Il est donc crucial de prévenir l'apparition du zona. Plaques rouges sur la peau, sensations de brûlure et parfois fièvre sont les premiers signes de cette infection qui touche 250.000 Français.    

Source : Efficacy of an Adjuvanted Herpes Zoster Subunit Vaccine in Older Adults. H. Lal et al. NEJM, avril 2015. DOI: 10.1056/NEJMoa1501184

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24