1. / Maladies
  2. / Peau

Le toucher, le sens de la peau

Le toucher est un sens essentiel, entre autres, pour le développement de l’enfant, la marche, la prise des objets, les contacts sociaux et bien sûr la sexualité. Mais c’est seulement lorsqu’on en est privé que l’on se rend compte de l’importance de son utilité…

Rédigé le , mis à jour le

Le toucher, le sens de la peau
Le toucher, le sens de la peau
Sommaire

Qu’est-ce que le toucher ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent le toucher.

Le toucher, ou tact, est essentiel dans la vie courante, puisque 70 % de la communication est non verbale : c'est là qu'interviennent le toucher, ainsi que la gestuelle et l'intonation de la voix.

Le fait de toucher nous renseigne sur les corps solides, les matières et même les fluides comme l'air et l'eau. C'est grâce à la peau que nous avons toutes les informations sur la texture, la température ou encore la consistance.

La peau fourmille de terminaisons nerveuses très sensibles. Ce sont elles qui ressentent les différences au toucher. La peau est composée de trois couches : l'épiderme en superficie, le derme puis l'hypoderme en dessous.

Ces couches sont toutes différentes. L'épiderme est la peau que nous voyons et pouvons toucher. Le derme est un tissu de soutien, qui contient les vaisseaux et les poils. Enfin, l'hypoderme est une couche de graisse.

Des récepteurs sont disséminés dans les trois couches. Il y en a plus de 100 000 sous la peau, qui ont des sensibilités particulières, à la douleur ou au plaisir, par exemple. Ces nerfs nous permettent d'être sensible à des sensations très diverses, des plus agréables aux plus douloureuses.

Après le contact avec la peau, la sensation remonte les nerfs jusqu'à la moelle épinière puis jusqu'au cerveau.

Dans le cerveau, il existe une zone spécifique qui est consacrée au toucher. Il s'agit du centre de traitement du toucher, situé dans le lobe pariétal, sur le dessus de notre crâne. C'est à ce moment-là seulement que nous ressentons vraiment ce que l'on touche. C'est le point de départ de la communication.

Le toucher pour suppléer la vue

Les personnes malvoyantes ont un toucher particulièrement développé.

Impossible de traiter du toucher sans parler des personnes malvoyantes. Le tact est particulièrement développé dans cette partie de la population. La sensibilité de leurs doigts est extrême. Grâce au braille, une écriture en relief, ils restent en contact avec le monde extérieur.

Les séances d'ergothérapie permettent de retravailler un toucher altéré.

A la rencontre des designers tactiles

Qu’est-ce qu’un designer tactile ?

On apprécie les objets qu'on achète pour leur forme, leur couleur... mais aussi pour les sensations tactiles qu'ils procurent, de manière inconsciente ou non.

Concevoir ces sensations est le métier des designers tactiles.

En savoir plus

* Les réponses avec le Dr Jean-Marc Léger, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24