1. / Maladies
  2. / Os et articulations
  3. / Fractures

Qu'est-ce qu'une fracture de fatigue ?

Cette fracture de fatigue qu’on appelle aussi fracture de stress est le résultat d’une activité physique intensive. Il ne s’agit pas d’une fracture classique comme celle qui peut survenir à la suite d’un choc violent, mais plutôt d’une petite fissure de l’os provoquée par des contraintes importantes et répétées.

Rédigé le , mis à jour le

Qu'est-ce qu'une fracture de fatigue ?
Qu'est-ce qu'une fracture de fatigue ?

C’est la fracture du sportif !! Contrairement aux fractures dues à un choc violent ou encore à des os usés par l’ostéoporose, la fracture de fatigue survient sur des os sains et chez des personnes en très bonne condition physique, particulièrement chez des sportifs. En effet, elle survient le plus souvent lorsqu’un os est trop et mal sollicité.

Pour bien comprendre ce qu’il se passe il faut connaitre la façon dont sont constitués nos os.

Dans un os, il y a trois couches. Il y a une membrane, une lame d’os très dense qu’on appelle l’os cortical et puis un os plus mou, l’os spongieux.

Le tissu osseux est vivant, il est en constant renouvellement, ce rôle est assuré par des cellules. Il en existe trois sortes différentes : les ostéocytes qui élaborent la matrice de l’os, les ostéoclastes qui détruisent les ostéocytes « fatigués », et les ostéoblastes qui fabriquent de nouveaux ostéocytes.

Quand un sport est pratiqué de façon intensive, le tissu osseux a besoin d’être renouvelé plus rapidement. Les ostéoblastes ont donc du mal à fournir de nouvelles cellules alors que parallèlement les ostéoclastes continuent leur travail de destruction.

Le résultat ne se fait pas attendre au niveau des os qui soutiennent le corps, des micro-fractures se créent, presque invisibles mais très douloureuses. 

Les os les plus concernés sont le tibia, le péroné, les métatarses (avant-pied). L’os touché est directement lié au sport pratiqué. Ces fractures surviennent le plus souvent lors de la préparation de grandes compétitions sportives.

Le problème de ces fractures c’est que le diagnostic est très compliqué à poser car au départ  elles sont difficilement décelables à la radiographie. Il faut attendre quelques semaines pour que le trait de fracture se distingue précisément.

Le traitement principal est la mise au repos complet du sportif.  Méfiez-vous si vous pratiquez un sport régulièrement car il n’y a pas que les sportifs de haut-niveau qui sont concernés. Après une séance de sport intensive, une douleur importante peut être le signe d’une fracture et non pas celui d’un entrainement réussi.