1. / Maladies
  2. / ORL

Trouver sa voix

C'est l'un des instruments de musique les plus anciens ; que nous l'aimions ou la détestions, elle fait partie intégrante de notre identité. La voix. Elle résulte d'un mécanisme complexe qui mobilise plusieurs muscles et organes. Mais comment tout cela fonctionne-t-il ?

Rédigé le , mis à jour le

Trouver sa voix
Trouver sa voix
Sommaire

Qu'est-ce que la voix ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes vous expliquent comment se fabrique la voix.

Aiguë, grave ou voilée… Parfois elle charme, parfois elle agace. Qu'elle traduise notre stress ou notre envie de séduire, la voix est notre principal outil de communication. Elle est aussi une part intégrante de notre identité. Mais parfois, notre voix s'enroue ou se brise… Autant de symptômes auxquels il faut prêter attention.

Le larynx est le principal organe de la voix. Il est situé dans la gorge au carrefour des voies aériennes et digestives. Au sommet du larynx, il y a une sorte de clapet, l'épiglotte, qui ferme les voies aériennes quand on déglutit. C'est ce qui permet d'éviter les fausses routes. Le larynx est un conduit formé d'un os, l'os hyoïde, de muscles et d'une série d'anneaux cartilagineux. Le plus volumineux est le cartilage thyroïde qui a la forme d'un papillon, avec deux lames obliques en arrière et jointes en avant, c'est ce qui forme le relief de la pomme d'Adam. À l'intérieur, il y a les cordes vocales. Il s'agit de deux bandes blanches tendues comme les cordes d'un arc. Lorsqu'on respire, les cordes vocales restent ouvertes afin de laisser passer l'air et quand on parle, elles se rapprochent.

En résumé, lorsqu'on parle, l'air remonte des poumons et fait vibrer les cordes vocales. Les muscles qui maintiennent les cartilages du larynx modifient alors la tension des cordes et modulent la fréquence des vibrations. On obtient des sons aigus ou graves. Le son émis est encore informe. Il doit être modulé et affiné grâce aux autres organes : le pharynx, la bouche et le nez vont amplifier le son, ils servent de caisse de résonance. Une fois dans les voies supérieures, la bouche, le palais, la langue et les lèvres permettent d'articuler les consonnes et les voyelles.

Les bilans phoniatriques

L'endoscope permet d'observer le comportement des cordes vocales.

Vanessa est professeur des écoles depuis trois ans. Elle force de plus en plus sur sa voix, ce qui a entraîné une modification de son timbre et une grande fatigue vocale. Elle a donc décidé de consulter un ORL pour faire un bilan.

Les nodules : quand les cordes vocales s'emmêlent

La cause la plus fréquente de l'altération de la voix est la présence de nodules ou d'oedème sur les cordes vocales. Une chirurgie permet de régler rapidement le problème.

Enseignants, chanteurs... beaucoup de métiers sollicitent un peu trop la voix. L'apparition de petits nodules sur les cordes vocales et une altération de la voix en sont des conséquences. Généralement, une rééducation chez un orthophoniste suffit pour que tout rentre dans l'ordre. Mais quand les nodules sont trop anciens, le recours à la chirurgie est nécessaire. La chirurgie d'ablation est très rapide et sans risques.

Lorsque l'on évoque ces dysfonctionnements vocaux, on pense souvent aux chanteurs et aux comédiens. Mais beaucoup d'autres professions sont très exposées aux problèmes de voix comme les commerciaux ou encore les enseignants.

Engraisser une corde vocale qui se paralyse

Après son prélévement dans la cuisse, la graisse est réinjectée dans la corde vocale.

Après une opération du larynx il arrive qu'une corde vocale se paralyse. La seule solution pour récupérer une voix sonore et confortable, est d'injecter de la graisse dans la corde vocale paralysée pour lui redonner de l'épaisseur.

L'ablation de polypes des cordes vocales

Attention, images de chirurgie ! L'intervention chirurgicale permet d'enlever les polypes qui se trouvent sur les cordes vocales.

Parfois la voix est altérée à cause de polypes sur les cordes vocales. Une courte intervention permet de les retirer.

Le polype est une lésion bénigne qui peut se développer sur les cordes vocales. On ne connaît pas vraiment son origine mais elle semble parfois liée à l'effort vocal. Le polype empêche d'avoir une voix de bonne qualité, il donne une voix rauque qui manque de puissance et qui "se casse" assez facilement.

L'ablation du polype est réalisée sous anesthésie générale. L'intervention se fait par voie endoscopique (en passant par la bouche) et il faut protéger les dents. Les cordes vocales étant particulièrement fragiles, l'opération est réalisée au microscope pour garantir un maximum de précision.

Lors de l'ablation du polype, le chirurgien doit veiller à préserver le muscle de la corde vocale et ne retirer que le polype. Après avoir été retirée, la lésion est analysée afin de rechercher d'éventuelles pathologies rares. Pour favoriser la cicatrisation, les patients ne doivent pas parler durant les cinq jours qui suivent l'intervention afin de ne pas traumatiser la région opérée.

La rééducation de la voix

Quand la voix est trop altérée ou après une chirurgie, le patient doit suivre des séances de rééducation vocale.

Quand la voix est très sollicitée, elle s'abîme et une rééducation auprès d'un orthophoniste aide peu à peu les patients à retrouver tout l'usage de leur organe.

Après la chirurgie aussi, le patient doit suivre des séances de rééducation et réapprendre la mécanique vocale pour éviter toute rechute. Car souvent les problèmes vocaux résultent de mauvaises habitudes qu'il faut gommer.

La gestion du souffle et la posture sont des éléments clés dans l'expression de la voix. Il n'y a pas d'âge pour apprendre à maîtriser sa mécanique vocale et il suffit parfois de quelques séances d'orthophonie.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24