1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Rhume, sinusite

Polypes, ces excroissances qui envahissent nos sinus

Un rhume qui ne s'arrête jamais, le nez bouché, des difficultés à respirer, des aliments sans saveurs (car leur perception passe par l'odorat)… telle est la vie des personnes dont les sinus sont envahis de polypes. Des excroissances si pénibles qu'il faut parfois opérer.

Rédigé le , mis à jour le

Polypes, ces excroissances qui envahissent nos sinus
Polypes, ces excroissances qui envahissent nos sinus
Sommaire

Qu'est ce que les polypes nasaux ?

AD_polypes_presentation.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la polypose naso-sinusienne.

La polypose affecte l'intérieur des narines et des sinus. Ils sont au nombre de 8, 4 de chaque côté. Les plus connus sont les sinus maxillaires. Ils sont situés sous les yeux, de part et d'autre du nez. Au dessus des yeux, les sinus frontaux. Entre les deux yeux, ce sont les ethmoïdes, que l'on voit mieux de profil. Et au fond, se trouve le sinus sphénoïdal, situé en plein milieu du crâne. L'intérieur des sinus et des narines est recouvert d'une muqueuse, dont les cellules produisent du mucus. Cette substance humidifie l'air que l'on inspire.

Le cornet est trop volumineux et prend trop de place dans la cavité nasale. On va voir de plus près l'intérieur de la cavité nasale grâce à une petite caméra. En cas de polypose, il y a une inflammation permanente de la muqueuse et sans que l'on comprenne bien pourquoi, des polypes se développent. Ce sont des protubérances. Si on ne les traite pas, ils peuvent atteindre une taille considérable et obstruer la cavité nasale.

Résultat, on sent moins bien les odeurs, on éternue fréquemment et on note de fréquentes infections comme les rhinites et les sinusites. Les sinus se remplissent de pus.

Un traitement médical pour faciliter la respiration

AD_polypes_consultation.flv
Lorsque les polypes obstruent les sinus, les corticoïdes et des pulvérisations dans le nez, sont prescrits pour les diminuer.

Une fois sur 3, la polypose naso-sinusienne est associée à un asthme ou à une allergie à l'aspirine. Cette forme particulière est appelée syndrome de Fernand Widal. Elle peut être dangereuse, car toute prise d'aspirine peut déclencher une crise d'asthme sévère. Ce médicament est donc contre-indiqué, et il faut prendre des précautions avec les produits à base de souffre et de sulfites.

La polypose, qu'elle fasse partie du syndrome de Widal ou qu'elle soit isolée, touche surtout les adultes jeunes.

D'autres polypes peuvent être soignés par un traitement. Si il est bien suivi, celui-ci peut faire reculer les polypes, et faciliter la respiration des patients, atteints de sinusites et bronchites à répétition.

Polypectomie : l'ablation des polypes

AD_polypes_chirurgie.flv
Attention, images de chirurgie ! L'intervention chirurgicale permet d'enlever les polypes qui se trouvent à l'intérieur du nez.

L'opération s'impose lorsque les traitements ne soulagent pas suffisamment. Elle peut aussi être proposée d'emblée lorsqu'un polype s'installe d'un seul côté. Dans ce cas, il vaut parfois mieux le retirer pour vérifier l'absence de cellules cancéreuses. Une polypectomie consiste à enlever les polypes nasaux.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Questions/réponses :

  • Mon copain a des polypes dans le nez, on lui a dit que c'était inopérable. Comment peut-on l'aider car il ne respire que par la bouche ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Manuel Erminy, oto-rhino-laryngologiste centre Huguenin de Saint-Cloud

Ailleurs sur le web :