1. / Maladies
  2. / ORL

Les risques de l'éternuement

Parfois des histoires surprenantes se produisent aux urgences. C'est le cas d'une Australienne de 28 ans, qui s'est retrouvée paralysée après avoir éternué dans son lit. Alors risque-t-on de se retrouver aux Urgences en éternuant ? Quels sont les dangers de l'éternuement ? Les explications avec le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste.

Rédigé le , mis à jour le

Chronique du Dr Gérald Kierzek, urgentiste, du 12 avril 2012
  • Qu'est-ce que l'éternuement ?

Dr Gérald Kierzek : "L'éternuement est un phénomène réflexe produisant une expiration brusque, bruyante et involontaire par le nez et la bouche (mise en jeu des muscles "expirateurs" comme le diaphragme et les muscles intercostaux)."

  • Quels sont les risques liés à l'éternuement ?

Dr Gérald Kierzek : "On rentre dans une période d'allergies avec le classique rhume des foins et son cortège de symptômes dont les éternuements parfois à répétition, et il est utile de rappeler qu'un réflexe aussi naturel et anodin qu'un "atchoum" peut provoquer des complications.

"Ce sont surtout les variations de pression engendrées par le fait de se boucher le nez qui peuvent provoquer des lésions.

Les anévrismes, dilatations localisées de la paroi d'une artère aboutissant à la formation d'une poche de taille variable (de quelques millimètres à quelques centimètres suivant la zone anatomique), peuvent par exemple se majorer voire se rompre. Il ne faut pas se pincer le nez car les à-coups de pression engendrés au niveau de la zone fragilisée entraînent une augmentation de la taille de l'anévrisme selon une loi physique connue, la loi de Laplace. Des cas de dissection de l'aorte, la plus grosse artère de l'organisme, ont également été rapportés lors de l'éternuement avec des hémorragies massives.

Plus classiquement, et là encore en se bouchant le nez, les variations de pression lors de l'éternuement peuvent provoquer des lésions de l'oreille interne et des tympans, avec au minimum une douleur et au pire une lésion (perforation du tympan,…)."

  • Un éternuement peut-il engendrer des pneumothorax ?

Dr Gérald Kierzek : "Oui, un autre risque de l'éternuement est en effet le pneumothorax. Le pneumothorax est un "décollement" du poumon qui va s'affaisser dans le thorax et entraîner des troubles respiratoires, voire une véritable détresse respiratoire (asphyxie).

"Une douleur pulmonaire "atypique" comme un point de côté, ou encore des difficultés à respirer après un effort corporel, un fou rire ou un éternuement doit donc faire consulter en urgence pour un examen médical et une radiographie pulmonaire. Surtout si vous avez déjà été sujet à ce genre de pathologie. Mais la plupart du temps, il ne s'agit que d'une douleur que l'on appelle pariétale, c'est-à-dire de la paroi (des côtes, des petits muscles intercostaux qui provoquent la douleur). Rien de méchant."

  • Que faut-il faire et ne pas faire ?

Dr Gérald Kierzek : "En période d'allergie, il existe des traitements de fond (les antihistaminiques) qui évitent/préviennent les éternuements. Plus d'éternuements, plus de risques donc. Votre médecin ou votre pharmacien (certains sont sans ordonnance) vous guideront.

"Sinon, on peut se pincer le nez en maintenant la bouche fermée pour tenter d'empêcher l'éternuement. Mais s'il se produit, il faut laisser cet "orgasme cérébral" se dérouler. Il faut donc laisser se dérouler l'éternuement sans le retenir et sans se boucher le nez pour éviter les à-coups de pression. Mais surtout, attention aux traumatismes. Sans parler du coup du lapin, on peut se blesser en se cognant lors de l'éternuement. Eloignez-vous donc de tout objet dangereux, table, mur... L'éternuement est parfois si violent que la force musculaire en jeu provoque un mouvement incontrôlé et un traumatisme important.

"Et quand on éternue, on met ses mains devant sa bouche et on se lave les mains…. Cela évite la transmission des virus en période d'épidémie."

En savoir plus :

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24