1. / Maladies
  2. / ORL

Caséum sur les amygdales : comment s'en débarrasser ?

Il existe sûrement des questions que vous avez toujours eu envie de poser à votre médecin, mais vous n'avez jamais osé, par pudeur, crainte, voire même honte. Notre journaliste, Mélanie Morin, se pose ces questions à votre place. Et pour cette chronique, il est question du caséum qui se manifeste par des "boules blanches au fond de la gorge".

Rédigé le , mis à jour le

Caséum sur les amygdales : comment s'en débarrasser ?

Lorsque vous tapez "petites boules blanches" sur Internet, vous obtenez "J'ai des boules blanches dans la gorge" en première position, "j'ai des boules blanches sur les testicules" en second… Puis vous tombez sur "au fond de la gorge", "sous les yeux" et "qui puent"… Au total, on obtient 489.000 résultats pour "boules blanches dans la gorge". Le sujet fait donc beaucoup parler.

Ces boules blanches dans la gorge ne sont pas inquiétantes, il s'agit d'une substance connue des ORL mais aussi des chirurgiens-dentistes : le caséum. Le caséum a l'aspect de petites boules, de petits grains blancs au niveau des amygdales. Il est très visible et facile à reconnaître pour les médecins ORL et tous les spécialistes des pathologies buccales. Le caséum vient des amygdales, il s'agit d'un agrégat de cellules amygdaliennes, de restes d'aliments, de bactéries et de fibrine, une protéine filamenteuse, qui se loge sur ce qu'on appelle les cryptes de l'amygdale, des espèces de petits trous. Le terme de "caséum" vient de caseus qui désigne le fromage. Il en a un peu l'apparence et c'est la raison pour laquelle les personnes qui ont du caséum évoquent un problème d'haleine vu l'aspect "fermenté" de cette matière.

La mauvaise haleine, un motif de consultation ?

Selon les dentistes et les ORL contactés, les patients sont souvent embarrassés par le caséum. Ils tournent autour du pot et évoquent la présence de cette matière blanchâtre qui les gêne à la déglutition et qui peut provoquer une sensation d'étouffement ou d'étranglement mais ils n'évoquent pas toujours le problème d'haleine qui en découle ou ils ne font pas le lien. En tout cas, parmi les nombreuses causes de mauvaise haleine, le caséum est en bonne position parce que ce nid à bactéries macère dans le fond de la gorge.

Comment se débarrasser du caséum ?

Pour se débarrasser du caséum, les spécialistes préconisent de nettoyer les amygdales à l'aide d'un grand bâtonnet imbibé de bain de bouche ou de bleu de méthylène, une solution antiseptique qui vous laissera le fond de gorge tout bleu. Les ORL le font quand ils constatent la présence de caséum, ils utilisent parfois un hydropulseur, un petit appareil qui envoie de l'eau chaude au niveau des amygdales. À noter qu'il n'est pas facile de se nettoyer cette zone à cause du réflexe nauséeux que cela provoque quand on titille les amygdales.

Par ailleurs, la sécrétion de caséum est souvent liée à un problème de reflux gastro-oesophagien. Le fait de prendre un traitement anti-acide pendant deux-trois mois peut donc réduire la présence de caséum mais seul le spécialiste pourra la déterminer, s'il constate que le patient présente en plus des symptômes digestifs.

Le recours au laser

Si le nettoyage et le traitement ne suffisent pas, il existe une autre technique. En effet, en fonction de la gêne ressentie par le patient, l'ORL peut recourir au laser. Le médecin passe le laser sur les amygdales pendant cinq à dix secondes par endroit. Le laser crée alors des points d'impact et vaporise les amygdales. Elles sont brûlées en surface et finissent par réduire de volume au fur et à mesure des passages du laser. À la fin, elles ont un aspect noirci, elles sont moins épaisses et restent bien logées dans leurs cavités. Les dix minutes sont assez désagréables pour le patient malgré un coup de spray anesthésiant, l'intervention est tout de même un peu douloureuse. Néanmoins, au bout de trois séances en moyenne, on constate une bonne diminution des sécrétions de caséum.

L'opération des amygdales n'est absolument pas un passage obligé. Ce n'est pas parce qu'on produit du caséum en quantité qu'on doit se faire retirer les amygdales. Les spécialistes rappellent que l'amygdalectomie est indiquée en cas d'angines douloureuses et répétées. Seuls l'interrogatoire sur les antécédents et l'examen clinique permettent de déterminer la pertinence de la chirurgie.

Pour diminuer le caséum, il y a déjà beaucoup à faire en amont. Un nettoyage des amygdales par un ORL à l'approche de l'hiver peut s'avérer utile.

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24