1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

Sida : les nouvelles infections ont chuté de plus d'un tiers depuis 2000

L'ONU a annoncé le succès de la lutte contre le sida : les nouvelles infections par le virus ont diminué de 35,5% par rapport à 2000. Toutefois, l'organisation estime que 29 milliards d'euros devront être déboursés chaque année pour espérer en finir avec l'épidémie d'ici à 2030. 

Rédigé le

Sida : les nouvelles infections ont chuté de plus d'un tiers depuis 2000
Sida : les nouvelles infections ont chuté de plus d'un tiers depuis 2000

L'Organisation des Nations unies a réussi l'un des huit grands objectifs du millénaire qu'elle s'était fixés en 2000 : inverser le cours de l'épidémie de VIH/Sida. Les nouvelles infections ont chuté de plus d'un tiers depuis 2000, se félicitait mardi 14 juillet 2015 l'ONU. "Le monde a atteint l'objectif 6 du millénaire pour le développement. L'épidémie a été enrayée et inversée", a d'ailleurs affirmé le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans le dernier rapport de l'ONUSIDA.

Le rapport estime ainsi qu'en 2014, 2 millions de personnes ont été nouvellement infectées dans le monde, contre 3,1 millions en 2000, soit une baisse de 35,5%. Chez les enfants, la diminution est plus spectaculaire encore, les nouvelles infections ayant chuté de 58%. Le nombre de décès liés au virus a lui aussi diminué de 41% (à 1,2 million) depuis le pic de 2004.

Vers une "génération sans sida" ?

Grâce aux milliers de dollars déjà investis, dont près de la moitié par les Etats-Unis, quelque 15 millions de personnes sont actuellement sous traitements antirétroviraux (TARV), contre seulement 1 million en 2001. "Mettre fin à l'épidémie de sida (…) d'ici à 2030 est ambitieux, mais réaliste", a estimé Ban Ki-Moon. Selon lui, la planète est bien partie pour une "génération sans sida".

Mais "nous devons d'urgence mener des efforts à plus grande échelle ces cinq prochaines années", prévient l'ONU. L'organisation demande que 32 milliards de dollars (29 milliards d'euros) soient investis chaque année d'ici à 2020, contre 21,7 milliards cette année. Ces fonds pourraient permettre l'arrivée d'un vaccin durant la prochaine décennie a expliqué Michel Sibidé, directeur d'ONUSIDA, lors de la présentation du rapport.

Toutefois, le nombre de personnes vivant avec le sida continue d'augmenter : 36,9 millions l'an dernier - dont 70% en Afrique subsaharienne - soit 700.000 de plus que l'année précédente. Mais c'est la région Asie-Pacifique qui préoccupe le plus les experts en raison d'une recrudescence de cas. Bien que 5 millions de personnes seulement y vivaient avec le virus en 2014, les nouvelles infections ont progressé de 3% entre 2010 et 2014. La Chine, l'Inde et l'Indonésie représentaient 78% des nouvelles infections dans la région l'an dernier.

Avec AFP

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24