1. / Maladies
  2. / Intestins et estomac
  3. / Reflux gastro-oesophagien

RGO des bébés, bien plus qu'un simple reflux

Quand le rot des tout-petits se rapproche du vomissement, quand l’heure du biberon et de la digestion devient un douloureux calvaire... C’est peut-être le signe d’un reflux gastro-œsophagien ou RGO. Comment se fait le diagnostic ? Comment traiter ces remontées acides ?

Rédigé le , mis à jour le

RGO des bébés, bien plus qu'un simple reflux
RGO des bébés, bien plus qu'un simple reflux
Sommaire

Qu'est-ce que le reflux gastro-œsophagien ?

rgo_bebe_intro.flv
Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent le Reflux Gastro-Oesophagien (RGO).

Derrière le terme un peu barbare de Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) se cache un problème très fréquent chez les nourrissons, et pourtant pas simple à diagnostiquer. Il ne faut en effet pas confondre les petits renvois, ou rejets de lait, avec une véritable anomalie.

Que l'on soit petit ou grand, les aliments prennent le même chemin. Ils progressent le long de l’œsophage, dont les fibres musculaires se contractent pour faire avancer les aliments.

Une fois dans l’estomac, les aliments sont digérés grâce à la présence d’enzymes mais aussi d’un acide très puissant : l’acide chlorhydrique. L’estomac possède une protection pour éviter l’autodigestion mais pas l’œsophage.

Alors, pour éviter que l’acide ne remonte, il y a, juste à l’entrée de l’estomac, une sorte de clapet, un sphincter, le cardia, qui empêche tout reflux. Le diaphragme joue aussi un rôle : une partie de ses fibres musculaires entoure le sphincter et contribue en partie à la fermeture de ce passage.

RGO des bébés : les conséquences sur l'alimentation

rgo_bebe_temoin.flv
Comment sont traités les reflux chez le bébé ?

Chez les bébés, c’est l’ensemble du système anti-reflux qui n’est pas toujours fonctionnel.

La partie de l'œsophage intra-abdominale est courte chez le nourrisson et donc plus sensible aux variations de pression de l'abdomen, le sphincter est encore immature et ne résiste pas suffisamment quand la pression dans l’estomac est forte.

L’axe de l’œsophage par rapport au diaphragme se met en place progressivement, sans oublier que plus la vidange gastrique est lente, plus il y a un risque de reflux.

Résultat, quand cette barrière est défaillante, les aliments imprégnés d’acide remontent dans l'œsophage et entraîne des sensations de brûlures.

Diagnostiquer les remontées acides : la pHmétrie

rgo_bebe_phmetrie.flv
Comment se déroule un examen de pHmétrie ?

Les acidités peuvent remonter jusqu’au larynx et provoquer une laryngite, au niveau du pharynx et même au niveau du cavum, une zone en arrière du nez ; là où arrivent les trompes d’eustache, ce qui peut générer des otites.

Pour savoir si la cause est bien le reflux, le médecin ORL peut prescrire une pHmétrie. Elle consiste à mesurer le pH ou taux d’acidité qui remonte de l’estomac dans l’œsophage.

Quel traitement du reflux ?

Les médicaments contre les vomissements ne sont plus utilisés du fait de leurs riques pour un bénéfice faible. un traitement contre l'acidité (par inhibiteur de la pompe à proton) peut éventuellement être prescrit en cas de reflux compliqué. Les règles de préparation des biberons sont essentielles à respecter : (d(abord l'eau puis la poudre de lait) et surtout la quantité de lait ne doit pas être trop importante. Les formules préépaissies avec de la caroube ou de l'amidon sont parfois intéressantes.

En savoir plus sur le RGO des bébés

Questions/Réponses :

Sites web