1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Mycoses, infections vaginales

Mycoses vaginales : quelles solutions ?

Brûlures, démangeaisons, irritations et rougeurs... Parfois, l'intimité féminine peut être mise à rude épreuve. Deux femmes sur trois ont eu au moins une fois une mycose vaginale dans leur vie. Et dans 5% des cas, ces mycoses sont récurrentes. Pour y remédier, il existe en pharmacie de nombreux produits pour l'hygiène intime. Et parmi ceux-ci, des médicaments spécialisés pour traiter les mycoses vaginales. Comment s'y retrouver ? Explications.

Rédigé le , mis à jour le

Mycoses vaginales : quelles solutions ?

Ils sont de plus en plus nombreux dans les rayons des pharmacies mais quand ça brûle et que ça gratte, pas évident de s'y retrouver parmi tous les produits d'hygiène intime. Catherine Debelmas, pharmacien, nous donne quelques conseils.

En période de crise, un traitement local est indispensable. "Les ovules sont des ovules à libération prolongée, c'est-à-dire qu'on la place le soir et elle va libérer pendant trois jours. Les ovules sont des antimycosiques", explique Catherine Debelmas. Si après trois jours, vous n'observez aucune amélioration, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Si l'amélioration est en cours mais n'est pas complètement aboutie, vous pouvez placer un deuxième ovule pour un nouveau traitement de trois jours.

Pour compléter ce traitement, il existe des crèmes : "ces crèmes comportent aussi des antifongiques. Elles vont calmer les symptômes, c'est-à-dire les démangeaisons, les brûlures au niveau local".

Et pour l'hygiène intime dans ces périodes de crise, attention à ne pas prendre n'importe quel gel lavant comme le confirme Catherine Debelmas, pharmacien : "Il existe des produits pour l'hygiène intime spécifiques lorsque les femmes ont des mycoses vaginales puisque le germe responsable de la mycose (candida albicans) se développe lorsqu'il y a une hyperacidité vaginale. Et ces produits ont un pH basique de façon à restaurer le pH du vagin, restaurer le développement de la flore du vagin pour lutter contre le développement de candida albicans".

Enfin pour éviter les récidives, comme semblent le montrer des études récentes, il est possible de faire des cures de prébiotiques ou de probiotiques en traitement oral ou local. Tous ces produits peuvent être utilisés temporairement mais si les symptômes persistent, la consultation chez le médecin reste incontournable.

En savoir plus

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24